Mode d'hier et d'aujourd'hui

Mode d'hier et d'aujourd'hui

Couture et recherche historique : réflexions sur le fait-main

Derniers articles

L’échec des cadeaux de Noël faits-main

L’échec des cadeaux de Noël faits-main

Bonjour à toutes et tous ! Je crains qu’il n’y ait pas de nouvelle création sur le blog d’ici l’année prochaine, la faute à des conditions matérielles complexes. J’ai fait un premier déménagement à la fin du mois de novembre dans un endroit temporaire et […]

Inspiration végétale, une robe Arum brodée

Inspiration végétale, une robe Arum brodée

Bonjour à toutes et tous ! En plein déménagement, je reviens pour vous montrer ma dernière réalisation qui n’était pas du tout prévue au programme. Je vous en parlais dans mon dernier article, il y a quelques semaines, Saki m’a incitée à participer au concours […]

Dimanche à l’atelier : à quoi bon bloguer ?

Dimanche à l’atelier : à quoi bon bloguer ?

Bonjour tout le monde ! Ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de « dimanche à l’atelier », non ? Comme beaucoup de gens en automne, je suis sujette à une petite déprime qui me donne envie d’hiberner. Cette année, j’ai vécu le changement d’heure particulièrement violemment et j’ai passé une dernière semaine un peu nulle disons ce qui est. J’ai ressenti une sorte de ras le bol général qui m’a même fait envisager la possibilité de supprimer ce blog. La faute à cette abondance d’images léchées qu’on voit sur Instagram et qui me fait trouver nul tout ce que je fais.

Pourquoi bloguer ?

J’en suis venue à me demander pourquoi bloguer ? Est-ce que ce que je publie ici mérite vraiment d’exister sur la toile ? Est-ce que ça intéresse vraiment des gens ? À quoi bon déployer mon temps et mon énergie pour ces futilités ? Soyons honnêtes, l’activité de blogging telle que je la pratique tient quand même beaucoup de la mégalomanie puisque je ne fais, au fond, que publier des trucs que je fais et pourquoi sinon pour m’entendre dire que des gens trouvent ça bien ? Je pourrais très bien continuer de coudre dans mon coin sans jamais le publier et pour la communauté couture, ma foi, ça ne changerait pas grand chose…

Bref, j’ai eu quelques idées noires cette semaine, mais là ça va mieux et même si je continue de me poser des questions, je n’ai pas encore l’intention d’arrêter et encore moins de supprimer ce blog. Finalement d’un point de vue purement égoïste, il me permet de garder une trace de mon évolution en couture avec des photos de pratiquement tout ce que j’ai cousu. Et d’un point de vue plus général j’aime suivre des blogs de couturières, pour avoir des revues de patrons, découvrir de nouvelles marques et voir comment un vêtement tombe sur telle ou telle morphologie. Bref, puisque j’aime suivre des blogs, je vais partir du postulat que certain-e-s (vous qui lisez ces lignes) aiment suivre le mien.

robe arum en cours

Allez, parlons broderie

Bon, puisque ça continue, je vais donc vous montrer ce que j’ai en cours en ce moment. Si vous me suivez sur Instagram ou Facebook vous l’avez peut-être vu passer, mais Saki m’a incitée à participer au concours « Végétal » de Thread & Needles. J’ai donc entrepris de me coudre une robe Arum de Deer and Doe et de la broder à la main au niveau des manches, avec de grosses fleurs inspirées des broderies contemporaines de Tessa Perlow.

motifs à broder sur la manche
Pour l’instant je brode à main levée en suivant simplement ce modèle que j’ai dessiné à côté. Cependant pour les feuilles et certains pétales je vais sans doute dessiner le motif au préalable sur mon tissu.

J’ai trouvé un reste d’un tissu noir non identifié avec un tombé assez joli dans mon stock. Il m’en restait très peu et j’ai vraiment dû faire preuve d’astuce pour faire rentrer toutes mes pièces dans le droit fil, mais j’ai réussi. J’ai commencé à assembler la robe au niveau des épaules parce que je veux que ma broderie vienne par-dessus les coutures, mais je dois finir toute la broderie avant de pouvoir fermer les côtés et finir la robe. Pour tout vous dire je ne sais vraiment pas si j’aurai fini de broder avant le 27 novembre, date de fin du concours, mais ce projet me plaît. Ça me fera une petite robe noire un peu chic pour Noël et le Jour de l’An.

Pour le moment, économies obligent, je fais avec mon stock de coton mouliné, mais j’arrive au bout des échevettes très vite étant donné que j’utilise trois brins pour broder (je veux un aspect assez épais et rustique à ces broderies) et que je fais du passé plat. Le passé plat étant, soit dit en passant, le mauvais choix de point quand on veut aller vite et économiser du fil. Mais le look avant tout, n’est-ce pas ?

broderie des manches de la robe Arum

En tout cas pour l’instant je suis assez contente de l’avancée et je vais me remettre à broder dès que cet article sera publié. 😉

Et vous, vous faites quoi ce dimanche à l’atelier ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail