Mode d'hier et d'aujourd'hui

Mode d'hier et d'aujourd'hui

Couture et recherche historique : réflexions sur le fait-main

Derniers articles

Patrons de couture des internets #3

Patrons de couture des internets #3

Bonjour tout le monde ! Dimanche dernier, Wear Lemonade a sorti son dernier patron : le manteau Uma, avec son col contrastant, sa doublure intégrale et ses poches passepoilées. Moi qui étais en train de me dire que je me coudrais bien un nouveau manteau […]

[TUTO] Comment coudre un jupon pour crinoline ?

[TUTO] Comment coudre un jupon pour crinoline ?

Bonjour à toutes et tous ! Tout d’abord pardonnez-moi pour l’absence de publication par ici ces derniers temps. La période est chargée d’un point de vue perso et pro et je n’ai pas pu coudre depuis un moment. Je voudrais commencer ma veste Pauline Alice, […]

[Garde-robe capsule 2017] Blouse Hoya

[Garde-robe capsule 2017] Blouse Hoya

Bonjour tout le monde ! Me voilà de retour avec une petite cousette de mi-saison : la blouse Hoya version manche courte de Deer and Doe. Je suis complètement dans les choux pour ce qui concerne le respect des deadlines du défi de la garde-robe capsule 2017, mais tant pis, je ne vais pas attendre la fin du mois pour vous poster cet article… Après avoir fait la chemise, la combinaison, la robe, le pantalon, voici le haut chaîne et trame, qui est plutôt un test de patron qu’un vêtement que je porterai véritablement pendant dix ans.

blouse Hoya

Le patron

Quand Deer and Doe a lancé sa collection de l’été je n’avais pas été particulièrement emballée par cette blouse Hoya, mais après l’avoir vue réalisée par des blogueuses, je me suis dis que le modèle valait finalement qu’on s’y attarde. J’aime bien les hauts avec encolure V, que je trouve seyants, et je suis maintenant attirée par les vêtements qui ne marquent pas la taille. Hoya me semblait donc intéressante de ce point de vue.

Le patron est estimé de niveau 3/5 par la marque et je dois avouer que le montage n’a pas été simple pour moi. Sur le papier, rien ne me paraissait insurmontable pourtant j’ai beaucoup plus tâtonné que je ne l’aurais cru. J’ai trouvé que les explications et les schémas du livret manquaient parfois de précision. Par exemple quand on me parle de côté gauche je comprends qu’il s’agit du côté gauche une fois le vêtement porté alors que le schéma me montre ce qui serait le côté droit du vêtement fini. Je n’ai pas très bien compris non plus les étapes de sous-piqûres ni à quoi elle servait. Enfin, j’ai été un peu gênée que certaines piqûres de finitions se fassent sur l’envers du vêtement, d’où un rendu pas très net (en tout cas avec ma machine). Avec le tissu choisi ici ça n’a pas grande importance, mais pour des tissus unis notamment ça vaut le coup de s’y prendre autrement. Cependant une fois que l’on a compris, rien ne présente de véritable difficulté et c’est une blouse qui peut se réaliser assez vite.

Outre les petits couacs au niveau du montage (qui sont peut-être aussi dû au fait que je cousais un patron Deer and Doe pour la première fois) je suis très satisfaite de la coupe du vêtement. La profondeur du décolleté correspond parfaitement à mes goûts et je sais qu’avec un tissu plus fluide le tombé sera parfait.

dos blouse Hoya Deer and Doe

Le tissu

Comme j’essaye de me calmer sur les achats de tissu après les folies de l’été, je me suis contentée du reste d’un coupon de coton à carreaux Les coupons de Saint Pierre qui m’avait servi à faire ma combi-short Paloma de Wear Lemonade. La marque préconise plutôt des tissus fluides et légers puisque les pans croisés de devant sont doublés. Pour une prochaine fois je m’orienterai donc sur autre chose, mais je ne suis pas mécontente d’avoir testé le patron dans un tissu facile à travailler.

À noter également qu’il est conseillé sur le patron de prévoir 2 mètres dans un laize de 150 cm. Pour la taille 38 que j’ai faite, cela me semble un peu trop, mais je suis particulièrement économe en tissu dans mes découpes (je ne suis absolument jamais le schéma de découpe des livrets). Je ne voudrais pas vous dire de bêtises, mais il me semble que je me suis contentée d’1m70 (pour la version manches courtes donc).

blouse Hoya Deer and Doe par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui

Contente ?

En dépit d’un tissu pas idéal, je suis contente du rendu et je n’hésiterai pas à m’en recoudre plusieurs. Je pense d’ailleurs que je réaliserai aussi la version aux manches 3/4. J’ai quelques soies dans mon stock que je réservais initialement à du costume historique, peut-être que l’une d’entre elles sera consacrée finalement à une Hoya toute en légèreté…

Voilà pour cette dernière réalisation. La reprise de Cousu Main sur M6 me donne encore plus envie de me coudre des vêtements et je crois que je vais bientôt m’essayer à la couture de jersey. Le dernier patron Givre de Deer and Doe m’a vraiment tapé dans l’œil et l’idée de pouvoir me coudre mes propres t-shirts me plaît beaucoup. Affaire à suivre donc. 😉

Et vous, quels sont vos projets de rentrée ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail