Mode d'hier et d'aujourd'hui

Mode d'hier et d'aujourd'hui

Couture et recherche historique : réflexions sur le fait-main

Derniers articles

Une salopette Danielle en gabardine

Une salopette Danielle en gabardine

Bonjour à toutes et tous ! Je me suis aperçue, après avoir terminé mon premier jean, que c’était en fait mon seul pantalon acceptable pour l’automne-hiver, ce qui ne fait quand même pas beaucoup quand on porte des pantalons absolument tous les jours. Cela faisait […]

Duo de Mélilots

Duo de Mélilots

Bonjour à toutes et tous ! Je reviens aujourd’hui avec deux nouvelles chemises Mélilot pour compléter ma garde-robe. Encore une dernière chemise à manches longues et je pense que je serai suffisamment équipée pour un bon petit moment. C’était la deuxième fois que je m’attaquais […]

[Défi Stock] Comment se débarrasser de ses chutes ?

[Défi Stock] Comment se débarrasser de ses chutes ?

Bonjour à toutes et tous ! Depuis que j’ai commencé la couture (autour de 2010-2011), une question est souvent venue me hanter : que pouvais-je bien faire de toutes mes chutes de tissu ? Il y a bien entendu pléthore de tutos sur Internet pour coudre des choses avec des petites chutes de tissu, mais rien concernant les chutes de chutes : les petits morceaux vraiment pas exploitables dont on aimerait quand même bien se débarrasser parce qu’ils finissent par prendre trop de place.

Ça me posait vraiment un problème de les jeter à la poubelle parce que ça me faisait l’effet d’un gros gaspillage, mais au bout d’un moment, à force de les conserver dans des sacs qui se remplissaient lentement mais sûrement, je finissais par les jeter à la poubelle des déchets ménagers. J’avais bien conscience que ce n’était pas idéal, que ça devait bien pouvoir se recycler, mais je ne savais décidément pas quoi en faire.

Recycler ses chutes de tissu ?

Très récemment, j’ai eu l’idée d’envoyer un mail à la Fibre du tri (c’était tellement simple que j’aurais quand même pu y penser avant…) pour savoir si les points de collectes du Relais acceptaient les sacs de chutes de tissus et la réponse a été rapide et positive. Je tenais donc à la partager ici pour toutes les personnes qui comme moi se retrouvent avec des montagnes de chutes sur les bras sans savoir quoi en faire. Vous saurez donc dorénavant que vous pouvez les mettre dans des sacs fermés et les apporter dans les points de collectes renseignés sur le site de la Fibre du tri. Elles connaîtront donc une deuxième vie à l’instar de nos vieux vêtements.

Cette nouvelle a été un vrai soulagement pour moi parce que je ne suis pas forcément très à l’aise avec le gaspillage que peut engendrer la pratique de la couture en hobby. J’ai donc immédiatement pris des mesures vis à vis de mon stock et je me suis dit que ça pouvait être intéressant pour vous que je vous en parle.

stock tissu Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
Je vous présente l’intégralité de mon stock de tissus.

Comment je gère mon stock de tissus ?

Cela fait un moment maintenant que j’ai une consommation raisonnée dans l’achat de tissu. Je n’achète plus que des tissus pour des projets spécifiques et j’essaye d’acheter en majorité des tissus bio et made in France pour essayer de réduire au maximum mon impact environnemental et humain. Si j’ai arrêté d’acheter des vêtements de la fast fashion c’était avant tout pour arrêter de profiter du travail d’esclaves à l’autre bout du monde, donc il serait absurde pour moi d’acheter des tissus conventionnels dont on ne sait ni comment ils sont produits ni dans quelles conditions. Tout ça pour dire que du coup j’ai un stock très raisonnable de tissu qui tient dans une grande caisse. Il me reste quelques tissus achetés il y a longtemps pour des projets de costume historique et que j’ai l’intention d’utiliser un jour, mais à part ça mon stock tourne assez vite puisque mes achats sont maintenant liés à des projets raisonnés. Par raisonnés j’entends qu’ils sont liés à un patron spécifique et le métrage est commandé en conséquence. Il peut également m’arriver de récupérer des tissus dont des amis souhaitent se débarrasser, mais dans ce cas je ne prends que ce que je sais pouvoir être capable d’utiliser pour des projets précis.

rangement tissu Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
La caisse des tissus (bon, je triche un peu, sur le dessus devant ce sont quelques chutes de chambray que je sais pouvoir réutiliser pour un haut Ségur éventuellement

Outre cette caisse de tissus encore vierges j’ai une deuxième caisse (qui est proche du débordement, j’avoue) réservée aux chutes réutilisables. Depuis que je couds je n’ai absolument jamais suivi le plan de coupe suggéré par les patrons. Ces plans de coupe font toujours consommer beaucoup trop de tissus à mon goût (en tout cas pour ma taille 38-40) et je sais d’expérience que je peux toujours retirer au moins une vingtaine de centimètres aux métrages indiqués par les patrons du commerce si je m’efforce de limiter au maximum les chutes.

Une fois que j’ai découpé mes pièces de tissu pour le vêtement en cours je divise alors mes chutes en deux parties. Je rassemble toutes les petites chutes dont je sais que je ne pourrai rien faire et je les mets dans un sac poubelle en attente pour le conteneur du Relais et je plie toutes celles qui me paraissent suffisamment grandes (minimum 20*20 cm) pour pouvoir être utilisées, que je range dans ma deuxième caisse. Je sais que j’utilise peu ces chutes mais il m’arrive régulièrement de puiser dedans par exemple pour les poches ou les doublures de vêtements : pour les poches de mon jean Ginger j’ai utilisé les chutes de ma blouse Hoya et pour la doublure des manches de ma veste Saler en cours, j’ai utilisé les chutes de ma robe Lena en chambray. Pour les plus petites, même si c’est rare, je ne suis pas à l’abri d’en avoir besoin pour un petit accessoire, le reprisage d’une doublure ou bien les sous-vêtements que je projette de me coudre.

que faire des chutes de tissus ?
La caisse des chutes proche du débordement. Il va falloir penser à des projets pour la vider un peu…

Aujourd’hui j’ai rassemblé mes chutes à donner au Relais dans un sac de 30L. Je dirais que cette quantité correspond à peu près à 2 ans de couture, même si durant ces deux ans, certaines chutes doivent avoir fini à la poubelle. Il est certain que je fais beaucoup plus attention à ça aujourd’hui qu’il y a deux ans, mais j’estime que la réduction de mes déchets passe aussi par la réduction de déchets liés à mes loisirs (et ce n’est pas facile !).

Voilà pour cet article, dont j’espère qu’il vous sera utile. N’hésitez pas à partager en commentaire ce que vous faites de vos chutes de tissu. 🙂

Quant à moi j’essaye de revenir bientôt avec un peu de couture !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail