Étiquette : Wear Lemonade

Chemise Pierrot à rayures

Chemise Pierrot à rayures

Vous l’avez déjà aperçue sur les photos de ma veste Saler, j’ai réalisé dernièrement une chemise à col tailleur d’après le patron de la veste de pyjama Pierrot par Make my Lemonade. Le col avait été un foirage total quand j’avais cousu ma version pyjama, […]

Un pyjama en viscose vintage

Un pyjama en viscose vintage

Bonjour à toutes et tous ! Après un long moment sans couture, je me suis lancée dernièrement dans un projet de pyjama, saisissant un prétexte tout à fait bidon. La vraie raison c’est que 1/ j’avais envie de coudre, 2/ le pyjama de Make my […]

Patrons de couture des internets #3

Patrons de couture des internets #3

Bonjour tout le monde ! Dimanche dernier, Wear Lemonade a sorti son dernier patron : le manteau Uma, avec son col contrastant, sa doublure intégrale et ses poches passepoilées. Moi qui étais en train de me dire que je me coudrais bien un nouveau manteau pour l’hiver, cela me donne encore plus des envies de couture. Cela dit comme je suis toujours un peu gênée par l’enthousiasme débordant que je vois parfois lors de la sortie de nouvelles collections sur la blogosphère, je ne vais pas trop en rajouter. Comme beaucoup de couturières accros à la mode, quand je découvre de nouveaux patrons je suis enthousiasmée et ils me font envie, mais comme je lutte par ailleurs contre le consumérisme dans ma vie, je mets toujours en balance mon désir avec mon besoin réel de l’objet en question. Et par ailleurs, comme en ce moment il se trouve que je gagne très mal ma vie je n’ai pas tellement d’autre choix que de résister à mes envies.

Bref, tout ça pour dire, que certains patrons sur la toile en ce moment me sembleraient très utiles pour travailler à mon idéal d’une garde-robe à 60 % fait-main (60 % ce serait déjà pas mal, non ?). Pour l’instant le manteau Uma est donc en lice, mais il va être comparé à d’autres patrons de manteaux parce que je ne suis pas vraiment décidée sur la forme que je veux. Je sais seulement qu’il doit être intégralement doublé, pour le reste, je me laisse surprendre. En vrai je n’en suis pas encore à me dire que j’ai vraiment besoin d’un nouveau manteau, mais cela pourrait venir…

Patron manteau Uma Wear Lemonade

En 2018, il y a une chose que j’ai vraiment envie de faire c’est me confronter au jersey. Je ne l’ai fait qu’une fois et l’encolure était un échec. Il se pourrait que je retaille la marinière que je m’étais faite à l’époque parce qu’elle était gourmande en tissu et pourrait sans doute être arrangée en quelque chose de plus moderne, mais je suis sentimentale et pour l’instant je ne peux pas encore m’y résoudre. Bref, cette digression pour mentionner le patron Givre lancé par Deer and Doe dans sa dernière collection. Givre c’est un patron de robe/t-shirt/débardeur avec ou sans empiècement, des manches courtes ou longues. Je pense que c’est un super patron de basique que j’ai très envie d’acquérir. Le hic, c’est que j’ai peur du jersey. Je crois que je vais investir dans le livre de Marie Poisson, Coudre le stretch, pour m’accompagner là-dedans. J’ai vraiment envie de pouvoir me faire mes propres t-shirts à partir de l’année prochaine.

Depuis 6 ou 7 ans que je fais de la couture, je ne m’étais encore jamais inscrite sur Thread&Needles. C’est chose faite, ce qui m’a permis de découvrir de jolies réalisations de chemises Mélilot toujours de Deer and Doe qui m’ont fait tomber amoureuse du modèle. J’ai un vrai amour des chemises et j’en ai déjà un certain nombre, mais je les porte toutes, alors bon…

Chemise Mélilot de Deer and Doe

Sinon, toujours dans cette envie de dompter le jersey, le sweat Granite de Dessine-moi un patron m’a séduite, même si je suis encore loin de me décider à l’acquérir. Je suis une grande fan de sweats, et l’idée de pouvoir m’en coudre plein dans l’avenir me remplit de bonheur.

Voilà pour cette 3e série de patrons des Internets combinée à mes envies du moment.

Je vais revenir avec du costume, promis. J’ai deux idées d’articles, il faut juste que je trouve l’énergie de les écrire…

À très vite !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail