Étiquette : livres

[LIVRES] Knit eat book

[LIVRES] Knit eat book

Bonjour tout le monde ! N’étant pas encore installée dans mon nouveau chez moi et ayant un peu délaissé les travaux d’aiguilles (mais pas complètement, promis), je vous présente aujourd’hui un nouveau livre ayant rejoint ma bibliothèque « arts du fil ». Comme je me suis mise 

[LIVRES] Couture classique pour enfants

[LIVRES] Couture classique pour enfants

Bonjour à toutes et tous ! Avant de vous montrer (bientôt j’espère) le costume que je suis en train de finir en ce moment, je viens vous parler d’un livre qui a rejoint ma bibliothèque couture depuis plusieurs mois, mais que je n’avais pas pris 

[LIVRES] Dressed, méthode pour une garde-robe capsule

[LIVRES] Dressed, méthode pour une garde-robe capsule

Il y avait longtemps que je ne vous avais pas parlé de ma bibliothèque couture ! Le livre Dressed de la marque Deer and Doe a beaucoup fait parler de lui à sa sortie à la fin de l’année dernière dans la blogosphère. J’ai vu passer pas mal de revues des patrons contenus dans le livre, mais moins de revues de la méthode* proposée pour se créer une garde-robe capsule, à l’exception des articles intéressant d’Anne, du blog Un chas un chas. Je vous encourage d’ailleurs à aller lire ses articles au sujet de sa planification de garde-robe automne-hiver, que j’ai trouvé très intéressants.

J’ai hésité à me procurer ce livre puis j’ai finalement craqué en février, en partie en guise de soutien à la marque Deer and Doe qui a choisi d’auto-éditer le livre, en partie par curiosité pour cette méthode et un tout petit peu pour certains patrons qui m’avaient l’air intéressants.

Une fois n’est pas coutume, j’ai lu le livre dès sa réception et je me suis plongée avec attention dans toute la méthode avant de vous en parler. J’espère donc que cela vous intéressera.

Dressed, le livre de Deer and Doe

Éléonore Klein et Camille Barot, Dressed, Concevez et cousez la garde-robe qui vous ressemble, Paris, Deer and Doe. ISBN : 978-2-491525-00-2 (28 €)

Que contient ce livre ?

Dressed est divisé en deux parties. Une première sur la méthode développée par les deux créatrices pour faire un état des lieux de ses besoins en tenues par contexte et saison et une deuxième pour les patrons : des patrons de basiques tous réalisables en une après-midi.

La méthode

J’ai lu et suivi la méthode avec attention et je l’ai trouvée globalement intelligente. L’idée de découper sa garde-robe en capsules saisonnières et contextuelles (travail, maison, sorties…) permet, je trouve, d’envisager des compositions de tenues recherchées et qui peuvent aussi s’articuler entre elles. La méthode ne propose aucun minimalisme, elle encourage simplement à faire un état des lieux de ses goûts, de ses besoins, de ses habitudes avec recul pour pouvoir en tirer des conclusions. Ça permet ainsi de prendre conscience que certains vêtements qui nous attirent ne collent pas tels quels avec nos besoins (confort par exemple) ou notre personnalité ce qui va faire qu’on ne va pas les porter. Cela invite à réfléchir à des alternatives (modifier des éléments du vêtement pour le rendre plus confortable par exemple) et ça peut ouvrir quelques pistes intéressantes.

J’ai beaucoup aimé ce processus de recul et de réflexion, faire le point sur ce que j’ai dans mes tiroirs et comment je peux le modifier pour que cela colle aux silhouettes dans lesquelles je me sens bien. Deux points m’ont parus assez confus cependant. Toute la partie sur les couleurs qui mettent plus ou moins en valeur notre teint ne m’a pas vraiment convaincue. Je ne suis pas capable de dire si mon teint est plus ou moins saturé, froid ou chaud ou contrasté ou non et j’avoue que ça m’intéresse assez peu : je porte les couleurs que j’aime porter et si je les porte c’est que je trouve qu’elles me vont bien, n’en déplaise à mon teint. Cela dit il faut préciser ici que le livre n’est pas du tout prescripteur et ne fait qu’offrir des pistes de réflexion : on prend ce qu’on veut et on laisse ce qui ne nous sert pas.

L’autre point que j’ai eu du mal à comprendre c’est, je l’avoue, quand il a fallu faire des maths pour calculer le nombre de vêtements dont j’avais besoin pour arriver au nombre de tenues nécessaires sur une saison. Il faut dire que j’ai toujours un blocage quand ça parle chiffres et je dois me faire violence pour aller au-delà de ce rejet. Finalement je crois que j’ai à peu près fini par m’en sortir. Peut-être d’ailleurs que le livre est très clair et que le problème vient surtout de moi…

Toute la partie consacrée à la silhouette m’a, en revanche, beaucoup plu. Cela peut être difficile de se confronter froidement à son corps et en ce qui me concerne j’ai eu beaucoup de mal à dessiner les trois styles de tenues de ma capsule sur la silhouette de mon corps décalquée d’après ma photo. Je me suis aperçue que j’étais particulièrement conditionnée à l’idée qu’un corps harmonieux est un corps sablier à la taille marquée et j’ai eu beaucoup de mal à me détacher de ça (puisque je n’ai pas du tout la taille marquée) pour dessiner mes silhouettes. C’est un bon exercice bien qu’un peu difficile. Cela m’a également permis de comprendre pourquoi les vêtements cousus en tissu raide ou mi-raide (comme ma deuxième blouse hoya par exemple) restent immanquablement dans mes placards (on apprend dans le livre que des tissus mi-raides ont un effet plus raides sur des silhouettes en courbes), je serai donc plus attentive encore aux matières de mes prochains projets.

Planification de garde-robe avec Dressed

Bref, un contenu plutôt intéressant pour qui s’intéresse à la planification de sa garde-robe.

Les patrons

Comme je le disais plus haut les patrons ne sont vraiment pas la raison pour laquelle j’ai acheté ce livre et j’avoue qu’ils ne m’emballent pas plus que ça (à noter qu’ils sont à télécharger en PDF avec un code après achat du livre). Il n’y en a que deux je pense qui me serviront : le patron du pantalon et le patron du t-shirt. Les autres correspondent trop peu à mon style. Je suis particulièrement dubitative sur le patron du manteau (qui ressemble à mon avis beaucoup plus à une robe de chambre), mais je suppose qu’il plaira à certain·e·s.

Je suis déçue des patrons, mais on ne peut pas non plus s’attendre à ce que cela plaise à tous les styles. Je trouve en général les patrons Deer and Doe très jolis, mais je me rends compte de plus en plus qu’ils ne correspondent pas à ce que j’aime porter, rien d’étonnant donc à ce que les patrons de leur livre ne m’emballent pas.

Cependant je ne regrette pas du tout mon achat. Le seul plaisir de découverte de la méthode vaut la dépense pour moi (même si le prix du livre reste tout de même un peu cher à mon avis).

Bilan

C’est un livre que je recommande aux personnes qui se posent des questions sur leur garde-robe et qui souhaitent un peu rationaliser leurs achats ou leurs projets couture. Je pense qu’il n’est même pas nécessaire de savoir coudre pour apprécier ce livre et ça offrirait d’ailleurs sans doute une bonne base de patrons faciles pour débuter.

Je ne peux pas dire que ce soit un indispensable d’une bibliothèque couture, mais j’ai pris du plaisir à sa lecture.

 

*Notez que je ne suis pas tant de blogs couture que ça donc des revues complètes de la méthode m’ont sûrement échappée.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwitterpinterestmail