Auteur : LucieMdHdA

Un sac à main Léonard en (faux) léopard

Un sac à main Léonard en (faux) léopard

Bonjour à toutes et tous ! Après un weekend de loisirs créatifs productif où je n’ai pas terminé un mais deux projets, je viens vous parler de mon premier sac à main, qui, pour ne rien vous cacher, ne m’a pas vraiment donné satisfaction. Dans 

[LIVRES] Les douces broderies de Yumiko Higuchi

[LIVRES] Les douces broderies de Yumiko Higuchi

Bonjour à toutes et tous ! Avant d’avoir de nouvelles réalisations à vous montrer, je voulais vous parler d’un livre qui a rejoint très récemment ma bibliothèque d’arts du fil : Broderie Zakka de Yumiko Higuchi. Lors d’une grosse commande d’aiguilles à tricoter chez Rascol, 

C’est la rentrée, le blog reprend du service !

C’est la rentrée, le blog reprend du service !

Bonjour à toutes et tous ! Je suis contente de revenir sur le blog après cette longue pause estivale et contente de retrouver peu à peu le chemin des arts du fil, qui me manquent pas mal. J’espère que vous avez passé un bel été malgré la situation ambiante.

Je vous avoue que cette pause n’était pas du tout anticipée, car j’espérais naïvement pouvoir coudre cet été (et j’ai d’ailleurs plusieurs tissus lavés qui attendent d’être cousus), mais j’ai été happée par les travaux intensifs de mon appartement et mon été a plutôt été constitué d’enduits, de gravats et de peinture. C’est simple, je ne me suis vraiment installée dans mon appartement à peu près terminé que fin août et je n’ai eu l’occasion de retoucher ma machine à coudre qu’à ce moment-là.

À présent que tous mes cartons sont déballés et que je suis assez confortablement installée (même s’il y a encore un peu de boulot autour de mon bureau/coin couture), je vais pouvoir revenir ici de manière un peu plus régulière. Je vous propose donc, pour cet article de rentrée, un petit état des lieux et mon programme couture et tricot des semaines à venir.

Un peu de couture à la fin de l’été

Même si je n’ai pratiquement pas cousu de l’été, j’ai néanmoins avancé lentement sur le piquage et la broderie de mon corset blanc 1880, que j’ai entrepris d’embellir au point de croix. Je ne sais pas pourquoi j’ai décidé de me lancer là-dedans car cela m’a déjà occupé plusieurs heures et je suis loin d’avoir fini, mais j’avance tranquillement là-dessus. J’aimerais avoir enfin une panoplie de dessous 1880 correcte, c’est donc probablement de ce côté que je vais reprendre la couture historique. J’ai hâte de me plonger dans la Mode Illustrée pour faire quelques recherches à ce sujet. En attendant de vous parler plus en détails de tout ça, voici un petit aperçu de la broderie en cours. Mon point de croix est irrégulier et certain·e·s d’entre vous estimeront sans doute que je ne suis pas assez perfectionniste, mais cela me convient pour l’instant.

Broderie au point de croix sur corset piqué 1880

Lorsque j’ai enfin pu installer ma machine à coudre à la fin des travaux, j’ai commencé tranquillement par deux projets utilitaires avec deux kits que j’avais commandés dans le courant de l’été :

  • le premier, une trousse zippée matelassée de format moyen de chez Lise Tailor
  • le deuxième, un lot de deux culottes de règles à coudre proposé par la marque Super Chouette.

Le sac à projet de Lise Tailor

Couture pochette zippée Lise Tailor
Un futur sac à projet tricot

Cela faisait des années que je voulais me coudre des pochettes zippées, notamment pour mieux ranger mon matériel de couture. Avec l’arrivée du tricot dans ma vie je commençais même à en avoir un réel besoin, mais je n’arrivais pas à m’y mettre parce que je ne savais pas très bien comment procéder. Quand Lise Tailor, dont je suivais le blog depuis quelques temps, a lancé sa petite entreprise de tissus et de kits pour coudre des sacs à projet, je me suis dit que je tenais peut-être là une solution. Le format me paraissait pratique et l’un des imprimés de sa collection été 2020 m’a incitée à sauter le pas, mon idée étant d’acheter le kit pour pouvoir suivre les étapes du patron et être ensuite capable de coudre des pochettes zippées avec mes propres chutes.

Ce projet très simple m’a quand même pris un peu de temps car le matelassage, qui donne de la tenue au sac à projet est long à faire. J’ai globalement été satisfaite du patron, même s’il m’a semblé voir une incohérence dans les explications : il est d’abord indiqué que le zip doit être placé à 2 cm du bord de chaque côté du tissu, mais la marge de couture des côtés est ensuite prévue à 1cm alors qu’il faut coudre au ras du zip. Rien de très compliqué cela dit et je m’en suis sortie à peu près sans difficulté, malgré des erreurs d’inattention qui m’ont valu de devoir user deux fois du découd vite. Maintenant que j’ai dédramatisé la confection de pochettes zippées, je pense que je vais en coudre d’autres dans mes chutes pour pallier le débordement de mes rangements de mercerie et laines…

Les culottes menstruelles Pandora

Culotte menstruelle Pandora, chouette kit de Super Chouette
Impossible de réussir à vous rendre la couleur exacte de ce jersey, qui est beaucoup moins orange en vrai

À la fin du confinement j’ai acheté un lot de 3 culottes menstruelles Fempo (déjà assemblées donc), qui m’ont conquise, mais qui avaient un inconvénient majeur : leur prix. Trois culottes étaient insuffisantes pour mes besoins, mais je ne me voyais pas en racheter, je me suis donc penchée sur la meilleure façon d’en coudre. J’ai commencé par bricoler deux versions dans mes chutes d’après un patron gratuit de culotte trouvé sur internet, que j’ai modifié pour créer l’insert absorbant. J’ai utilisé deux couches de tissu éponge (coupées dans un vieux gant de toilette) placées entre les deux couches de jersey de l’entrejambe de la culotte. Le résultat était acceptable pour des culottes de nuit, mais pas suffisamment confortable pour les porter en journée à cause de l’épaisseur de l’entrejambe. Par ailleurs le modèle de culotte était un peu trop petit pour moi, ce qui n’est vraiment pas confortable en période de règles et j’ai posé les élastiques un peu n’importe comment. Bref, l’essai était louable, mais je pouvais largement mieux faire.

C’est alors qu’une amie m’a parlé de la marque Super Chouette, qui propose différents kits de crochet, tricot et couture et qui notamment propose un kit de culottes menstruelles dans sa collection permanente. Pour la modique somme de 32 €, j’allais pouvoir me confectionner deux culottes de règles à partir d’un patron de la marque Éclipse Lingerie Studio, dont j’avais déjà entendu du bien. Cela m’a paru intéressant et je me suis empressée de l’acheter dès qu’il a été à nouveau en stock à la fin de l’été.

Le kit contient : le jersey principal pour la culotte, du jersey pour l’insert absorbant, du PUL pour l’insert absorbant, de l’éponge de bambou pour l’insert absorbant, du biais élastique. J’ai regretté qu’il n’y ait pas de bobine de fil assortie, mais c’est de l’ordre du détail. Du point de vue des quantités il y a juste assez de biais élastique pour faire deux culottes, en revanche il me reste pas mal de chaque tissu, presque de quoi faire deux culottes supplémentaires en taille 40. Bref, le kit n’est pas du tout radin sur les matériaux.

détail culotte menstruelle Pandora
Le tissu éponge n’est pas censé dépasser de l’insert, mais que voulez-vous, je ne suis pas très douée pour faire coïncider des trucs.

Les explications m’ont paru très claires et suffisamment détaillées pour que la couture se passe sans encombre. Tout se fait sur une machine à coudre simple avec le détail des points à utiliser. Grâce à ce patron j’ai même utilisé pour la première fois le point zigzag trois temps de ma machine, qui ma foi fait une assez jolie finition.

Je trouve le modèle de la culotte très confortable (ce qui est particulièrement important pour une culotte de règles) et il est possible que je réutilise le patron pour des culottes normales quand j’aurai besoin de renouveler mon stock. Je ne regrette vraiment pas d’avoir acheté ce petit kit et je pense me faire deux culottes menstruelles supplémentaires histoire de ne pas avoir besoin de faire de lessives au milieu de ma semaine de règles.

Pour ce qui concerne l’entretien, les conseils donnés par Super Chouette sont les mêmes que ceux de Fempo à savoir rincer les culottes à l’eau froide pour retirer le gros des taches puis les laver en machine à 30°C avec le reste de la lessive à habituelle. Personnellement je trouve ça très peu contraignant et le gain en terme de confort est considérable donc je ne peux que vous encourager à sauter le pas si cela vous fait envie.

chouettes kits par la marque Super Chouette
À gauche les restes après la couture de deux culottes en taille 40 et à droite mon futur sac léopard…

Les projet couture et tricot de rentrée

Je termine cet article déjà trop long avec mon programme couture et tricot à venir.

En couture

En couture j’ai pas mal de choses à faire, mais je ne sais pas encore lesquelles passeront avant les autres. J’ai deux projets de sac à main, car je n’en ai qu’un qui commence à être sérieusement déchiré. Je vais donc tester un autre kit de Super Chouette pour un sac simple en jacquard léopard et je coudrai ensuite le petit sac à main Cirri de la marque République du Chiffon avec du tissu prélevé dans mes chutes. Il faudra ensuite que je m’attelle à deux cadeaux de naissance pour des bébés déjà nés, il est donc largement temps de s’y mettre.

Du point de vue de ma garde-robe, je n’ai aucun besoin pour la saison froide en dehors du remplacement de la doublure de mon manteau Gérard de République du Chiffon auquel il faudra que je m’attaque même si je vous avoue que ça ne m’enchante pas. Pour le moment j’hésite à coudre les vêtements d’été qui étaient prévus cette année. On va avoir de nouveaux des températures estivales en Provence après le petit rafraîchissement de la rentrée, mais je ne sais pas combien de temps cela durera. J’avais prévu de me coudre une jupe longue (patron maison), une robe Magnolia de Deer and Doe, un pyjama Amour de Make my Lemonade (dans une ravissante popeline imprimée Amandine Cha) et une deuxième chemise Alphonse de Make my Lemonade en mousseline blanche, on verra si je me motive ou si je reporte ces projets à l’année prochaine.

Cette année, puisque je n’ai pas particulièrement d’envies de couture moderne, je voudrais coudre des modèles Make my Lemonade pour mes amies en guise de pause entre les projets historiques. Je ne profite pas assez de mon abonnement PDF auprès de la marque, non pas parce que les modèles ne me plaisent pas, mais parce que je ne me vois pas trop les porter, je me suis donc dit que j’allais utiliser mes amies pour satisfaire mes envies de coudre certains de ces patrons.

En tricot

En terme de tricot en revanche mes idées sont plus claires et j’ai fait plein de commandes de laines et d’aiguilles dernièrement pour pouvoir m’y mettre rapidement. Depuis la fin de mon bonnet à torsades je n’ai pas retricoté. J’avais envisagé de m’exercer au jacquard mais mon association de laines ne me plaisait pas et j’ai donc préféré attendre d’être vraiment motivée par un projet pour m’y remettre.

Le mojo tricot est revenu avec le mois de septembre car j’ai trois projets à tricoter pour l’automne/hiver. Je vais sans doute commencer par une paire de chaussettes pour mon amoureux (le modèle du challenge Ruisseau Promenade de Solène Knits), j’enchaînerai ensuite avec un pull de mi-saison pour moi (le modèle Iceberg du Knit Eat Book) et enfin un gilet pour ma meilleure amie qui m’a confié n’avoir plus que des pulls troués dans sa garde-robe. Je viens tout juste de recevoir mes aiguilles double pointes de 2.25 pour me mettre à mes premières chaussettes dans une laine Fonty beaucoup trop jolie. Je vous en reparlerai bien évidemment dans les prochains épisodes de mon journal tricot.

C’est tout pour ce long article de rentrée ! Je suis contente de pouvoir prendre mes marques dans mon nouveau chez-moi et de retrouver peu à peu mes activités habituelles. Les travaux c’est quand même bien quand ça s’arrête !

Je vous dit à la semaine prochaine, je vais essayer de reprendre le rythme de publications du confinement. D’ici là bonne couture !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwitterpinterestmail