Auteur : LucieMdHdA

Inspiration végétale, une robe Arum brodée

Inspiration végétale, une robe Arum brodée

Bonjour à toutes et tous ! En plein déménagement, je reviens pour vous montrer ma dernière réalisation qui n’était pas du tout prévue au programme. Je vous en parlais dans mon dernier article, il y a quelques semaines, Saki m’a incitée à participer au concours […]

Dimanche à l’atelier : à quoi bon bloguer ?

Dimanche à l’atelier : à quoi bon bloguer ?

Bonjour tout le monde ! Ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de « dimanche à l’atelier », non ? Comme beaucoup de gens en automne, je suis sujette à une petite déprime qui me donne envie d’hiberner. Cette année, j’ai vécu le changement d’heure particulièrement […]

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage…

Bonjour par ici et désolée pour mon manque d’assiduité. La période est compliquée, mais j’ai tout de même commencé un nouveau projet couture dont je vous parlerai plus tard. Aujourd’hui je vais vous parler costumes !

Il y a peu j’ai décidé de réessayer ma toilette d’après-midi 1880 pour prendre quelques photos et surtout voir si elle m’allait toujours et faire le point sur les modifications éventuelles à lui apporter. Cette tenue n’est pas totalement achevée parce que c’est une toilette pour les balades de l’après-midi, je voulais donc faire un paletot et un chapeau pour l’accompagner.

Depuis que je l’ai terminée j’ai un peu grossi. Pas énormément mais suffisamment pour compliquer la fermeture de la polonaise, qui était déjà un peu trop serrée. J’ai néanmoins réussi à enfiler le tout et à la fermer en arrêtant un peu de respirer. Le recul pris sur ce costume m’a également permis de voir ses défauts et surtout des solutions pour y remédier.

devant toilette d'après-midi 1880
Désolée pour ce manque de repassage flagrant. Vous pouvez remarquer également les épaules toutes étranglées et les tiraillements à la taille

Outre la difficulté à fermer le tout au niveau de la taille, qui relève davantage d’un problème de patronage que d’une question de prise de poids, le défaut le plus problématique est au niveau des emmanchures et des têtes de manche. Aujourd’hui je me rends compte que l’emmanchure est beaucoup trop creusée tandis qu’il y a trop peu d’embu sur la tête de manche. Je pense que si je recoupais des manches en faisant une tête plus large, prévoyant plus d’embu, cela réglerait peut-être un problème de confort important, mais aussi un défaut visuel qui me gêne. Je pense qu’il me reste assez de tissu pour pouvoir recouper des dessus de manche avec une tête de manche élargie.

côté toilette d'après-midi 1880

dos toilette d'après-midi 1880
Je pense que ce pli dans le dos pourrait être supprimé simplement par un élargissement à la taille

Après cette modification qui me semble facile, il faudra encore que je trouve le moyen d’élargir le tout au niveau de la taille pour qu’il y ait moyen de tiraillements et que je gagne en confort. Malheureusement je pense que je ne pourrai pas faire beaucoup mieux que du bricolage. Je m’en veux d’avoir été aussi peu précise dans le patronage de ma toile…

tablier d'ouvrage 1880
Un petit essai du tablier d’ouvrage toujours en attente de décoration

Une robe de dîner version 4 ?

Outre cette toilette d’après-midi, les souvenirs de Facebook m’ont rappelé ma toilette de dîner qui a été tant et tant reprise et que j’aime malgré un défaut profond de coupe. Or, il me reste des chutes. Et des chutes suffisamment importantes je crois pour la revoir une dernière fois et essayer de la rendre parfaitement historique, ou en tout cas au maximum de mes capacités. L’esthétique de la dernière version me plaît beaucoup trop pour ne pas avoir envie de la sauver et vous commencez à me connaître, je peux mettre beaucoup de détermination dans mes projets de costumes. Dans cette robe, ce qui ne va pas c’est la forme même des panneaux. Il faut garder ce côté étranglé à la taille tout en donnant plus d’ampleur (surtout en bas) pour avoir la forme sablier recherchée dans les années 1880. Je pense que je vois à peu près comment faire et en tout cas, je n’ai pas dit mon dernier mot. Je croise donc les doigts pour avoir assez de tissu pour tailler deux nouveaux devants. Je ne pense pas pouvoir modifier les pans du dos, même si ce serait évidemment nécessaire.

Robe de dîner 1880 à vendre Dos de robe de dîner 1880 à vendre

Bref, je ne sais pas quand j’aurai le temps de me mettre à ces projets, sans doute pas avant 2018, mais j’aimerais bien refaire un peu de costumes par ici.

Mais avant cela je reviendrai dans le courant du mois avec un nouveau projet : une petite robe noire brodée. 😉

À très vite

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail