Journal tricot : les subtilités du tricot à plat avec le pull Iceberg

Journal tricot : les subtilités du tricot à plat avec le pull Iceberg

Bonjour à toutes et tous ! Je reviens aujourd’hui pour vous donner quelques nouvelles de mes avancées en tricot. Depuis mon dernier épisode de journal, j’ai bien avancé mon pull Iceberg issu du Knit Eat Book. J’ai fini le devant, presque fini les manches et entamé le dos.

C’est la première fois que je tricote à plat et j’ai donc eu un peu de mal à saisir la construction du modèle au début, mais comme pour mon premier pull, les explications se sont éclairées au fur et à mesure que je tricotais. Finalement c’est une chose que je trouve plus facile en tricot qu’en couture, où les instructions de montage peuvent demeurer nébuleuses, alors qu’en tricot cela me paraît plus intuitif.

état d'avancement du pull Iceberg
J’utilise mon sac à projet pour ranger la pelote en attente pour finir l’encolure pendant que je tricote et éviter d’emmêler les fils

Il est sûr que mon expérience, très réduite en la matière, n’est pas représentative, mais en tout cas jusqu’à présent je n’ai encore jamais rencontré de difficulté majeure en tricot. En tout cas pas de difficulté qu’il m’ait été impossible de surmonter seule, alors que je n’ai pas choisi des patrons qui soit particulièrement réservés aux débutant·e·s.

Le pull Iceberg de Charlotte Sometime, donc, se tricote à plat. On commence par le bas du devant et on remonte continuellement jusqu’au bas du dos. Il fallait rabattre et monter des mailles pour constituer l’encolure et les manches, ce qui m’a déstabilisée, mais finalement tout s’est bien passé et suivre la grille du patron est très facile. Une fois que l’on a compris la logique de construction, c’est bête comme chou et donc très accessible à quelqu’un de mon niveau (c’est-à-dire débutant).

détail de la dentelle du pull iceberg

Une fois que le dos sera fini, il faudra encore que je relève des mailles pour faire les côtes des poignets et de l’encolure puis que j’assemble les côtés avec une couture.

Ce modèle est assez agréable à tricoter car il monte vite (avec des aiguilles de 7 mm !), donc je pense que je pourrai le terminer pendant les vacances de Noël. Je dois dire que que j’ai hâte de le porter et j’ai aussi hâte de commencer un nouveau projet !

pull iceberg en cours

Ces derniers temps je n’ai pas tricoté tous les jours parce que j’alterne aussi avec la broderie de ma chemise 1880 (dont j’ai fini les festons !), mais je lui ai dédié quelques journées pour bien avancer. La fin au prochain épisode donc… 😉

À bientôt !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwitterpinterestmail


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.