Un nouveau manteau ? Non, une nouvelle doublure !

Un nouveau manteau ? Non, une nouvelle doublure !

Bonjour par ici ! Après le raccommodage de mes chaussettes, je me suis attelée, le weekend dernier, à une mission qui ne me souriait que moyennement, mais dont je devais impérativement m’occuper : remplacer la doublure de mon manteau.

Je me suis cousu mon manteau actuel (le modèle Gérard de République du chiffon) en février 2018 dans une laine bouillie Little Fabrics d’excellente qualité. Le tissu extérieur n’a pas bougé d’un poil et ne bouloche même pas, aussi n’était-il pas question pour moi de le remplacer cette année. J’aime toujours énormément ce manteau et je suis ravie de le porter quand je sors de chez moi.

Néanmoins, j’ai remarqué l’hiver dernier que sa doublure initiale montrait des signes de faiblesse. En effet, le crêpe de polyester que j’avais utilisé, en plus d’être assez mal adapté à l’usage, n’a pas du tout tenu dans le temps. Les deux manches avaient complètement filé aux coutures et je me suis dit que pour ce nouvel hiver (qui va donc être son troisième), j’allais lui faire l’honneur d’une nouvelle doublure.

nouvelle doublure intérieure pour mon manteau Gérard
Aperçu de la nouvelle doublure. Pour voir l’ancienne, je vous renvoie à l’article de 2018 indiqué plus haut

Comme j’en avais assez de me prendre des décharges d’électricité statique à chaque fois que j’ouvrais la portière de la voiture, j’ai cette fois décidé d’opter pour une toile de coton. Le manteau étant assez oversize et les manches larges, je me suis dit que je pourrais supporter un tissu qui accroche un peu. J’ai donc choisi un coton imprimé Cloud 9 Fabrics vendu chez Rascol, et apparemment certifié GOTS.

Pour tout vous dire, le remplacement de cette doublure était un de mes rares projets couture de l’automne, mais j’ai eu un peu de mal à me motiver. Parce que, oui, découdre et recoudre c’est quand même un peu chiant. Mais l’hiver approchant et les températures en dessous de 10° C s’étant bien installée, je n’avais plus le choix, il fallait s’y mettre.

J’ai commencé par assembler les pièces de la doublure (somme toute la partie la plus facile) et ce n’est qu’ensuite que j’ai commencé à démanteler l’ancienne doublure de mon manteau. Une fois cela fait, j’ai d’abord remplacé les fonds poches. Les anciens étaient en bon état quoiqu’un peu déformés, mais je préférais garder une unité à l’intérieur de mon manteau.

fonds de poches remplacés
Les fonds de poches coordonnés

Les fonds de poche remplacés, je suis passée à l’assemblage de la doublure aux parmentures du manteau, j’ai glacé tout ça à la main, retourné le manteau et là : le drame.

Comme une andouille j’ai assemblé n’importe comment les manches de la doublure aux manches du manteau et je me suis retrouvée avec un genre d’anneau de Moebius.

Échec de l'assemblage de la doublure
La photo du dépit du dimanche soir

Vous ne pouvez pas savoir combien je me suis énervée contre moi et combien ça m’a saoulé de devoir encore redéfaire pour refaire.

Bref, comme souvent quand je suis énervée par un projet, je le laisse de côté et j’y reviens plus tard. Après une bonne nuit de sommeil, j’ai réparé mes bêtises : décousu la doublure au niveau des poignets et je suis allée regarder un tuto sur Internet (celui de la veste Michelle de République du Chiffon). J’ai déjà posé des doublures sur des vestes et manteaux (notamment obviously celle que je venais de découdre) et je sais que la technique est un peu tricky, mais je l’oublie systématiquement.

gros plan intérieur de la doublure

Donc après mon petit rappel technique, j’ai réussi à assembler correctement la doublure de mes manches et tout est rentré dans l’ordre, j’avais un nouveau manteau ! Enfin, une nouvelle doublure, mais je trouve que ça change tout. Avant de coudre un nouveau vêtement c’est toujours intéressant de se demander comment on peut transformer l’existant pour lui donner un coup de jeune.

Voilà donc mon Gérard paré pour un troisième hiver et je suis toujours aussi contente de le porter !

doublure de manteau remplacée

Je reviens mercredi prochain avec des nouvelles de mes projets au long cours. D’ici là, bonne fin de semaine !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwitterpinterestmail


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.