Bilan 2019 et projets 2020

Bilan 2019 et projets 2020

Bonjour à toutes et tous ! J’espère que vous avez terminé l’année 2019 le mieux possible et que vous entamez 2020 avec bonheur et énergie. Je vous souhaite en tout cas que l’année à venir soit belle pour vous.

Plutôt qu’un bilan 2019 strictement réservé à la couture et à ce blog, j’ai envie cette année de faire un bilan un peu plus personnel, parce que 2019 a été pour moi une année charnière. En février dernier, j’ai en effet décidé d’abandonner la thèse de doctorat sur laquelle je travaillais depuis 4 ans et de reprendre l’écriture d’un roman commencé en 2018 et avancé seulement de quelques pages. Mon objectif était d’en avoir terminé le 1er jet au 31 décembre 2019, j’ai écrit le mot “Fin” le 1er janvier 2020, ce qui est presque pareil n’est-ce pas ? 😉

Du mois d’avril 2019 au 9 janvier dernier, j’ai travaillé à temps plein dans une institution culturelle en CDD dans mon domaine, a priori le job de rêve, mais je sais aujourd’hui que ce n’est vraiment pas cette vie là que j’ai envie de mener. Je ne veux pas aller travailler dans un bureau tous les jours pour faire avancer des projets qui n’ont pas beaucoup de sens, je veux consacrer mon temps à ce qui m’anime à savoir la création artistique, et plus particulièrement l’écriture (de romans, de spectacles, de jeux de rôles grandeur nature…).

Un changement de vie se profile donc en 2020 : un nouveau déménagement (en Provence cette fois) et une année consacrée pleinement à l’écriture et à la création (dans laquelle j’englobe aussi la couture, la broderie et le tricot).

En bref, on peut dire que les planètes se sont alignées pour moi en 2019 pour que j’opère enfin des changements qui couvaient depuis longtemps dans ma vie, ce qui est particulièrement enthousiasmant !

Écriture de roman

La couture en 2019

2019 a été une année de couture plutôt satisfaisante pour moi, faite de vêtements utiles et correspondant à ce que j’aime porter. J’ai été plutôt raisonnable, en m’accordant toutefois un peu plus de fantaisie (l’apparition d’imprimés). En 2019, j’ai cousu :

Parmi ces projets, j’ai utilisé deux fois des tissus de mon stock, les autres ont été achetés spécifiquement pour ces projets en calculant le métrage au plus juste. J’ai de moins en moins chutes de tissus après la couture, ce qui est plutôt une bonne chose. Les restes sont utilisés comme doublure (pour des poches de pantalons notamment) ou pour des cadeaux de naissance. Je ne vous les montre pas systématiquement ici, mais il m’arrive de coudre quelques vêtements de bébés pour lesquels je pioche toujours dans mon stock de tissus.

J’ai également commencé à découper des carrés dans mes petites chutes de tissus dans le but de me faire un jour une couverture en patchwork, mais j’avoue que le projet est plutôt au point mort. Dans la mesure où je dois faire un gros tri dans toutes mes affaires pour mon déménagement, il est possible que je me motive pour poursuivre l’entreprise…

Enfin, et pas des moindres, je me suis enfin mise au tricot en 2019. Je vous ai parlé de mon tout premier bonnet dans mon dernier article et bien j’ai retricoté ensuite exactement le même pour finir ma laine et l’offrir à une amie. Je prends beaucoup de plaisir à tricoter et à exercer mes gestes (les mailles du deuxième bonnet étaient beaucoup moins serrées par exemple), mais j’ai encore un peu peur de de m’attaquer à des plus grosses pièces. Actuellement je procrastine un peu…

bonnet boyfriend hat d'Alice Hammer

De la couture en 2020 ?

Je continue bien sûr la couture en 2020 (j’ai d’ailleurs déjà un projet à vous montrer, dont vous avez peut-être eu un aperçu si vous me suivez sur Instagram), mais au même rythme qu’en 2019. C’est-à-dire que ce sera des projets réfléchis, dont j’ai besoin dans ma garde-robe ou qui me font très envie. Honnêtement pour l’instant je n’ai pas identifié beaucoup de besoins. Je vais me coudre une chemise oversize dont j’ai reçu le tissu en cadeau à Noël parce que je sais qu’elle sera beaucoup portée et je dois également finir une robe d’été commencée à la fin de l’été dernier et qui a été une catastrophe. Quand les températures remonteront un peu je m’y attaquerai. À l’automne prochain, il faudra sans doute aussi que je trouve un peu de courage pour remplacer la doublure de mon manteau Gérard, qui a commencé à filer au niveau des coutures des manches. Bref, pas grand chose pour l’instant mais je ne doute pas que surviendront quelques imprévus. 😉

En 2020 j’ai surtout envie de revenir tranquillement au costume historique. J’ai entrepris à la fin de l’année de terminer enfin ma robe à la polonaise d’hiver d’inspiration 1770 dont il ne restait plus que la pièce d’estomac à faire. Après un bref sondage sur Facebook, j’ai décidé de faire une pièce d’estomac brodée, que j’ai terminée il y a quelques jours. Ne me reste plus qu’à monter la pièce d’estomac (et la matelasser pour rappeler le jupon piqué) et à coudre les différents accessoires (bas, fichu, coiffe). Mon objectif est d’immortaliser ce costume sur lequel j’ai passé énormément de temps avec une belle séance photo. Ensuite je m’attaquerai aux tissus de mon stock que je conserve pour des costumes historiques précis. J’ai de quoi faire en costumes 1880 avant d’arriver au bout de mon stock, c’est moi qui vous le dis. ^^

Broderie pièce d'estomac XVIIIe
La broderie terminée !

La perspective d’avoir plus de temps pour la création et de pouvoir également l’organiser comme je veux me réjouit vraiment. La couture, et plus encore la couture de costumes je trouve, demande une disponibilité d’esprit et de temps que je n’avais plus depuis plusieurs années et que je suis vraiment contente de retrouver.

Voilà pour ce long bilan. Je reviens rapidement, dès que j’aurai fait les photos de ma première cousette de 2020 ! 😉

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :