[À l’usage] Deux hivers avec Gérard

[À l’usage] Deux hivers avec Gérard

Bonjour à toutes et tous ! Il y a tout juste un an, je vous présentais mon nouveau manteau : le modèle Gérard de la marque République du Chiffon cousu dans une laine bouillie de chez Little Fabrics avec une jolie doublure Pretty Mercerie en crêpe de polyester. Un an plus tard, il me semble qu’il est temps de vous en reparler, pour vous dire si oui ou non, ce manteau est une réussite.

Commençons déjà par préciser que je n’ai pas beaucoup de manteaux. En général je tourne avec trois modèles en fonction des températures extérieures : mon blouson en cuir que j’abandonne autour des 10° C, un manteau d’hiver (en l’occurrence Gérard) que j’abandonne autour des 3° C, une doudoune quand il fait vraiment beaucoup trop froid. Je porte donc beaucoup mon manteau et je ne suis pas du genre à avoir envie de varier. Ce d’autant plus que le look de Gérard me plaît vraiment beaucoup. Aussi bien la forme que la couleur me donnent l’impression d’être chic même quand je porte un jogging en dessous et que j’ai les cheveux gras, ce qui parle plutôt en sa faveur.

manteau Gérard par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui

Parlons coupe

J’aime toujours beaucoup la coupe de mon manteau, même si je me demande si l’effet franchement over size sur moi n’est pas un peu “engloutissant”. Cependant le fait qu’il soit assez grand me permet de mettre de gros pulls en dessous ce qui est appréciable. Par ailleurs j’adore vraiment la taille des poches, merveilleusement grandes pour y mettre tout un tas de trucs et pouvoir même éviter de sortir avec un sac parfois.

Je suis très très fière des finitions de ce manteau, et avec la technique qui est la mienne j’aurais difficilement pu faire mieux. Je ne suis pas à 100 % satisfaite du col tailleur qui ne se positionne pas parfaitement et je trouve que l’on voit un peu le glaçage de la doublure (aux manches et en bas du manteau). Néanmoins je trouve qu’il fait vraiment illusion. On ne croirait jamais qu’il est cousu main et je n’en suis pas peu fière. Il tient bien la distance et ne montre pas de signes de faiblesse. Par ailleurs, la coupe étant somme toute assez classique, il y a des chances pour qu’il me dure encore au moins deux hivers.

Côté tissus

La laine bouillie de chez Little Fabrics m’avait coûté très cher (autour de 32 €/m je crois), mais elle d’une très belle qualité. Elle ne bouloche pas du tout et se révèle suffisamment chaude même pour des températures assez fraîches. La doublure, quant à elle, ne s’est pas encore abîmée, ce qui tient du miracle je trouve parce que je n’aurais pas donné cher de sa qualité, et à l’usage elle glisse suffisamment pour mettre et enlever le manteau rapidement. Si c’était à refaire, je ferais donc les mêmes achats sans hésiter. À noter quand même que je ne l’ai pas encore lavé. Il fera un tour au pressing pour un nettoyage à sec quand j’en éprouverai le besoin.

dos du manteau Gérard
Sur cette photo, je porte mon manteau par dessus un gros pull aux manches chauve-souris ce qui fait pas mal de volume au niveau des bras.

À l’usage ce manteau a vraiment satisfait toutes mes attentes. Le modèle Gérard de République du Chiffon a beaucoup de succès dans la blogosphère couture et je comprends pourquoi.

Et vous, avez-vous déjà tenté la couture d’un manteau d’hiver ? C’est quoi votre manteau chouchou du moment ?

Dites-moi tout ça en commentaires. 🙂 En ce qui me concerne je vais essayer de bientôt attaquer la couture de ma veste tailleur. À très vite !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :