Deuxième jean Ginger version skinny

Deuxième jean Ginger version skinny

Bonjour à toutes et tous ! Voilà le dernier projet avant déménagement, cousu au milieu de mes cartons : un deuxième jean Ginger, mais la version B du patron skinny cette fois, c’est-à-dire taille haute et jambes slim. Je manquais cruellement de pantalons pour la saison qui vient, 2018 ayant été l’année où tous mes pantalons se sont troués les uns après les autres. Il fallait donc que je me couse des basiques assez rapidement. Ma première version de Ginger avec les jambes droites et la taille medium en jean bleu est une version passe partout mais j’avais aussi besoin d’un jean noir et le slim reste quand même un basique.

jean skinny Ginger noir
La prise de photos a été un peu compliquée du fait que c’est un jean noir et que je squatte en ce moment chez des ami·e·s. Merci à mon amie Laura qui a pris en photo mon Ginger

Le tissu

Comme je n’ai pas été emballée par le jean stretch bleu acheté chez Rascol pour ma première version (couleur non fixée et fibre qui a déjà commencé à boulocher dès le premier lavage), j’ai cette fois opté pour le jean stretch noir de chez Motif Personnel. Celui-là ne contient que 2 % d’élasthanne (le jean Rascol en contient 3 %) et c’est le minimum pour réaliser le Ginger.

Le tissu Motif Personnel est un peu plus cher et me paraît un poil plus épais que le jean Rascol. La couleur n’est pas suffisamment fixée non plus donc je le ferai peut-être tremper dans un bain de vinaigre et de gros sel. Je vous ferai un retour “à l’usage” pour vous dire comment il se comporte après plusieurs lavages, mais je ne suis déjà pas très emballée. Je trouve qu’il marque (ça se voit notamment au niveau de la braguette) et la trame blanche se voit au niveau des coutures dès qu’il y a un peu de tension. Bref, je ne suis pas très emballée par mes expériences avec des jeans stretch dont je trouve la qualité médiocre et je vais peut-être revenir aux jeans sans élasthanne à l’avenir.

jean ginger skinny patron closet case patterns
J’aurais pu faire les jambes plus courtes, mais l’idée est de garder ce jean le plus longtemps possible et je me méfie des fluctuations de la mode sur les longueurs d’ourlet. Comme il est toujours plus facile de faire un rabat en bas d’un pantalon plutôt que de rallonger un ourlet coupé, j’ai préféré jouer la sécurité.

Le patron taille haute

Comme ma version A (droite) m’allait parfaitement, j’ai également coupé la taille 8 pour la version B (slim) et je n’ai pas fait de modifications. Forte de mon expérience précédente j’ai cependant remonté les poches dos d’environ 3 cm et je pense que j’ai bien fait.

Lorsque les côtés ont été montés j’ai essayé mon jean qui était quand même un peu trop serré du coup j’ai rogné sur les marges de couture. Normalement elles sont de 1,6 cm, je les ai faites de 1 cm et ça rentre BEAUCOUP mieux. Je pense que c’est lié à l’élasticité du tissu qui est moins importante que celle de ma première version.

côté jean skinny ginger
Très honnêtement quand je vois les photos je ne suis pas ultra convaincue du seyant…

Autre différence par rapport à la première version. Cette fois je n’ai pas entoilé la ceinture parce que 1/ le tissu est moins extensible 2/ c’est une taille haute et je ne supporte pas d’être comprimée à la taille donc je me suis dit que ça pouvait être bien de me laisser de la marge de détente. Après 3 jours de port du jean au moment où j’écris ces lignes, j’ai clairement bien fait de ne pas entoiler, mais pour être tout à fait honnête je regrette de ne pas avoir fait la ceinture plus longue. Je me sens quand même serrée dans cette version et j’ouvre bien souvent le bouton. Je pense que le bouton aurait déjà gagné à être un peu plus proche du bord mais je ne vois pas comment améliorer ça sans défaire complètement la ceinture et en reposer une, ce qui clairement ne m’emballe pas. Si j’étais amenée à refaire une version je laisserais plus de place à mon ventre, le pauvre.

dos jean ginger skinny

Les poches devant se montent différemment sur cette version mais rien de bien compliqué. Je trouve les explications de ce patron vraiment très claires et ça me donne très envie de tester d’autres modèles de cette marque. La couture s’est plutôt bien passée. J’ai seulement un peu merdé sur la couture de la braguette en commençant les surpiqûres décoratives trop bas, mais pour remédier au problème j’ai simplement fait un point zigzag noir très serré pour qu’elle s’ouvre moins bas.

Question pantalons maintenant ma garde-robe est parée avec deux jean stretch et deux salopettes, mais je pense que je me coudrai un jean sans stretch au printemps. J’ai découvert le patron du jean Morgan de Closet Case Patterns sur instagram grâce à Sophie Savigny et ni une ni deux j’ai acheté le patron PDF et du jean bio Les Trouvailles d’Amandine. Comme pour l’instant je n’ai plus vraiment de maison et autre chose à faire je ne vais pas m’y mettre tout de suite même si ça me fait très envie. Je suis vraiment très convaincue par cette marque de patrons. Les explications sont hyper claires et il y a la possibilité de faire des finitions vraiment soignées, ce qui me plaît.

jean ginger skinny devant

En attendant je vais essayer de coudre la veste Saler pendant les vacances de Noël et ce sera ma dernière cousette avant un petit moment. En même temps j’ai vraiment beaucoup cousu en 2018…

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :