[À l’usage] La salopette Danielle RdC x Les Trouvailles d’Amandine

[À l’usage] La salopette Danielle RdC x Les Trouvailles d’Amandine

Bonjour à toutes et tous ! Je vous en parlais dans mon dernier article, j’avais envie d’inaugurer une nouvelle catégorie d’articles sur le blog. Des articles de retour sur les vêtements cousus à l’usage un an après.

Quand je publie un article sur le blog pour vous présenter une cousette, c’est que je viens de la terminer. Je n’ai donc pas de recul sur la portabilité. Il peut arriver que je sois en fait très déçue par un vêtement à l’usage et que je n’aie aucune envie de le porter. Les raisons sont variées et peuvent être liées aussi bien au style, qu’à la qualité de la coupe ou des finitions ou au tissu. Bref tout ça fait un petit cocktail qui va déterminer si la cousette est réussie ou ratée pour l’usage que l’on veut en avoir : c’est à dire la porter.

Je vais donc essayer de vous proposer toute une série d’articles de retour vêtement par vêtement pour ceux cousus depuis au moins un an et j’inaugure cette catégorie avec ma salopette Danielle de République du Chiffon cousue début 2017.

Salopette Danielle République du chiffon par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui

Cette salopette est l’un des vêtements cousu que j’ai le plus porté. Je l’ai mise aussi bien en hiver qu’en été. Le fait qu’elle soit hyper facile à enfiler sur des vêtements de danse classique joue sans doute beaucoup. De mémoire cette salopette a été cousue en taille 40 sans modification du patron. Elle est donc un poil trop large et la hauteur de la fourche mériterait d’être réduite d’au moins 4 cm. Le seyant n’est donc pas optimal, mais je pense que c’est justement parce qu’elle est très grande et très confortable que je la porte autant. J’ai envie d’en recoudre une mieux ajustée, ce qui me permettra de comparer avec celle-ci. En tout cas c’est un projet qui m’a aidé à mieux cerner le genre de vêtement que j’aimais porter.

Salopette Danielle République du chiffon par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui

Le tissu (jean bio Les Trouvailles d’Amandine) est passé en machine à 40° C de nombreuses fois et il n’a pas bougé d’un poil. Comme tous les jeans il est de plus en plus agréable au fur et à mesure des jours de portage. Je regrette beaucoup qu’Amandine ne propose pas de jean noir parce que j’aurais beaucoup aimé racheter cette qualité de tissu pour ma deuxième salopette.

à l'usage salopette danielle - Mode d'hier et d'aujourd'hui

Ce qui a le moins bien tenu finalement ce sont mes coutures. Un passant de ceinture est en partie décousu ainsi que l’ourlet d’une des bretelles. Les points à la main que j’avais fait pour réparation n’ont pas tenu donc je la porte décousue par endroits et ça ne me dérange absolument pas. Vous aurez compris que j’adore vraiment cette salopette qui est parfaite pour l’usage que je fais de mes vêtements. Mais j’ai quand même envie d’ajuster le patron pour voir si cela me conviendrait aussi bien.

Voilà pour ce premier retour, n’hésitez pas à me dire si vous trouvez ce genre d’articles utiles. Je reviens bientôt avec de la couture. D’ici là, bonne semaine !

 

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


1 thought on “[À l’usage] La salopette Danielle RdC x Les Trouvailles d’Amandine”

  • Moi aussi j’ai des vêtements chouchou et d’autres qui finalement sont restés dans l’armoire ! Très bonne idée de revenir sur des vêtements que tu as fait 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :