Nouvelle robe Ségur, on ne m’arrête plus !

Nouvelle robe Ségur, on ne m’arrête plus !

Bonjour à toutes et tous ! Non, vous ne rêvez pas, après 3 premières versions du patron Ségur de Cozy Little World en voici une nouvelle ! Et une cinquième viendra dans une version pyjama, on ne m’arrête plus. ^^

L’avantage de ce patron c’est qu’il est vraiment très facile et rapide à coudre. Or, quand on n’a pas beaucoup de temps à consacrer à la couture, c’est un avantage considérable. Après avoir porté plusieurs fois ma première version robe longue, j’ai décidé d’en coudre une deuxième. J’avais acheté ce coton à l’origine pour me faire une combinaison pantalon d’été, mais plusieurs points m’ont freinée :

  • le tissu est un peu transparent et franchement, doubler une combi d’été ça me disait moyen
  • je n’étais pas sûre d’assumer le port d’une combinaison rose alors qu’en robe ça me semblait plus passe partout.
  • il fallait que je patronne moi-même le haut de la combi (j’ai une idée assez précise en tête de ce que je veux) et clairement pas l’envie de prendre le temps de le faire.

robe Ségur version 2 par Mode d'Hier et d'aujourd'hui

Tout ça a donc fait que je me suis rabattue sur une deuxième version robe longue de Ségur ce que je ne regrette pas du tout étant donné les températures annoncées à Toulouse la semaine prochaine. Le weekend dernier on a eu la chance d’avoir un temps plus frais, l’occasion de sortir mon fer à repasser et de carburer. Je voudrais en effet coudre plusieurs choses pour partir en vacances avec et le temps passe !

Comme je vous ai déjà pas mal parlé du patron Ségur dans mon dernier article je ne vais pas m’étendre dessus, mais je voudrais vous faire quelques commentaires suite au port répété de la première version.

robe Ségur patron Cozy Little World

À l’usage sur la première version, j’ai trouvé préférable de réduire la longueur des bretelles parce que je me prenais un peu trop les pieds dans ma robe. Comme j’avais coupé le tissu (un seersucker) non repassé, j’ai gagné en longueur suite au repassage. J’ai donc décousu les bretelles pour retirer 2 cm de chaque côté et tout est rentré dans l’ordre. J’ajoute d’ailleurs que l’ajustement est hyper pratique à faire, donc pas de risque de procrastination à ce niveau. Sinon j’ai décidé de faire 4 points à la main pour maintenir la parmenture au corps de la robe pour éviter qu’elle ne bouge. Cela me permet surtout de ne pas avoir besoin de repasser ma robe, la parmenture ne risquant plus de mal se positionner en séchant.

dos robe Ségur

Le seul point vraiment problématique de se vêtement pour moi est que les bretelles me tombent sans arrêt des épaules, mais je ne pense pas que ce soit lié au patron. J’ai toujours eu ce problème avec les hauts à fines bretelles ainsi qu’avec les soutien-gorges, je pense que c’est lié au fait que j’ai des petites épaules et que je ne me tiens pas suffisamment droite. C’est pénible, mais rien d’insupportable non plus qui m’empêcherait de porter les vêtements.

robe Ségur parachute

Je ne sais pas si je porterai cette version autant que la première car elle est un peu plus transparente, mais pour les vacances ça ne me gêne pas du tout. Je pense que je vous ferai un retour de portabilité d’ici un an parce que j’ai envie d’inaugurer une nouvelle catégorie sur le blog.

robe Ségur rose

Il me reste maintenant deux semaines pour coudre : une robe en jersey (découpée), un short en jean (découpé et en attente depuis des lustres) et finir mon pyjama short/ségur dont vous pouvez apercevoir l’état d’avancement en arrière plan des photos). Je vais donc essayer de vous bloguer tout ça avant mon départ. D’ici là, passez un bel été.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


6 thoughts on “Nouvelle robe Ségur, on ne m’arrête plus !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :