Une chemise Mélilot de printemps/été

Une chemise Mélilot de printemps/été

Bonjour à toutes et tous ! Je vous le disais la dernière fois, je voulais avancer dans mes projets couture avant de ne plus pouvoir le faire en juin. L’objectif est à moitié rempli. J’ai effectivement terminé une chemise Mélilot, mais le jean Ginger devra malheureusement attendre la fin du mois. Me voilà quoi qu’il en soit pour vous parler un peu de cette Mélilot.

Chemise Mélilot Deer and Doe version manches courtes

Le patron

Le patron de la chemise Mélilot me semble être un classique de la marque Deer and Doe. J’en ai vu de nombreuses versions ici et là qui témoignent de son succès. En réalité c’est deux patrons en un puisqu’il y a une version chemise à manches longues avec col Claudine et patte de boutonnage cachée et une version chemise à manches courtes et col officier. En ce qui me concerne j’ai envie de coudre les deux versions qui me plaisent autant l’une que l’autre, mais je coudrai la version manches longues plus tard dans l’année, pour la porter cet automne.

J’ai coupé une taille 40 pour être à l’aise et j’ai bien fait. Si vous hésitez entre deux tailles, je vous conseillerais personnellement de choisir celle du dessus.

chemise mélilot version manches courtes

La version manches courtes de mélilot et col officier est très rapide à coudre (j’ai mis un peu plus de 3h seulement) et pourtant très bien finie. En effet, toutes les coutures sont des coutures anglaises, l’intérieur est très propre et il n’y a pas un fil qui dépasse. Comme avec les autres patrons Deer and Doe que j’ai pu coudre, tous les repères des pièces tombent juste et je trouve la coupe impeccable. Le livret d’explications m’a semblé très clair également, mais c’est vrai que j’ai l’habitude de coudre des chemises donc je l’ai peut-être un peu moins regardé que pour d’autres vêtements.

intérieur impeccable de la chemise Mélilot
Intérieur en coutures anglaises

J’ai vraiment trouvé cette version manches courtes très facile à réaliser et je la trouve adaptée à des couturières ou couturiers peu expérimenté·e·s du moment que l’on est minutieux. Dans son podcast, Cathy (My name is George) a souvent dit qu’elle prenait peu de plaisir à coudre cette chemise à chaque fois (alors que le rendu final lui plaît), en ce qui me concerne ce n’est pas mon cas. J’ai trouvé très agréable de la coudre (et rapide ce qui ne gâche rien).

dos chemise Mélilot

Le tissu

J’ai encore une fois utilisé un tissu des Trouvailles d’Amandine, celui qui s’appelle je crois Rayures céleste en coton bio. Le tissu parfait pour une chemise, il se travaille facilement, il marque bien les plis (un peu trop quand on ne sait pas repasser convenablement et qu’on crée des faux-plis partout…). Rien à redire sur la qualité, comme d’habitude. Il m’en reste plein du coup je vais certainement me coudre une autre chemise dans ce tissu (la Kalle shirt peut-être).

côté chemise Mélilot de Deer and Doe

Contente ?

Je suis assez contente de cette chemise, même si j’avais un peu peur en la cousant d’avoir un rendu “blouse d’hôpital”. Finalement avec l’ajout de boutons en bois, je trouve que ça va. J’ai acheté les boutons en mercerie à Toulouse exprès pour ce projet.

Je l’ai portée sitôt finie et je pense qu’elle aura de beaux jours devant elle.

chemise mélilot Deer and Doe par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui chemise mélilot dos

chemise mélilot côté
Sur cette photo on voit bien que le dos de la chemise est plus long que le devant

détail tissu Les Trouvailles d'Amandine

Voilà pour cette cousette pour une garde-robe raisonnée. J’ai bien conscience que ça peut paraître un peu rébarbatif, mais je porte beaucoup de basiques très simples, donc avec ce genre de projets je sais que c’est le succès assuré.

Je reviens à la fin du mois de juin pour d’autres projets basiques. D’ici là bonne couture ! 😉

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :