[Défi Stock] La déception de la combi-short Madrid

[Défi Stock] La déception de la combi-short Madrid

Bonjour à toutes et tous ! Me revoilà avec de la couture bébé, et c’est encore un cadeau de naissance pour un petit garçon né il y a quelques mois. J’ai utilisé à nouveau le patron de la combi-short Madrid de Ikatee Couture dont je vous parlais précédemment, mais j’ai été, cette fois, un peu déçue.

Pour ma première réalisation de Madrid j’avais fait la version pantalon en 12 mois et je n’avais rencontré aucun problème. Les combis sont encore un peu grande pour pouvoir être portées par leurs propriétaires ce qui fait que je ne peux pas vous faire de retour sur leur portabilité, mais en tout cas, d’un point de vue couture j’étais très contente du patron. Pour la version short en 6 mois c’est une autre paire de manches. Tout se passait plutôt bien jusqu’à ce qu’après avoir terminé la couture des revers aux jambes je réalise qu’il y avait un problème. Sur le patron que ce soit la version pantalon ou la version short, les chevilles sont cousues. C’est l’espace au milieu qui s’ouvre avec des pressions pour changer la couche, mais les chevilles, elles, sont fixes. Or, sur la version short l’ouverture m’a paru vraiment trop étroite pour faire passer les hanches d’un bébé, particulièrement avec une couche. J’ai donc posé la question sur Instagram et j’ai reçu un retour confirmant mon intuition. Impossible de changer une couche avec la version short telle quelle, il fallait donc modifier le patron.

déception combi-short Madrid Ikatee
Avec les chevilles cousues

J’ai laissé passer une nuit de repos parce que ça m’a quand même un peu saoulée, et le lendemain j’ai entrepris de découdre les revers. Tout était surfilé, naturellement, mais j’ai tout ouvert et recousu différemment les revers aux bas de jambes. J’ai dû un peu m’adapter parce que les bandes de revers étaient devenues un peu courtes, mais le patron supporte assez bien l’ajout de plis aux bas des jambes. Je les ai ensuite maintenus en place avec des boutons pressions Maintenant toute l’entrejambe est ouverte pour rendre possible le changement de couche ! C’était une mauvaise surprise un peu pénible, qui m’a quand même faire revoir à la baisse mon avis sur le patron d’Ikatee…

Combi-short Madrid Ikatee par Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
La combi terminée, l’entrejambe complètement ouverte

Un mot des tissus

Avec cette petite combi-short Madrid on est sur du 100 % stock : le vichy bleu et blanc m’a déjà servi à ma combi-short Paloma de Wear Lemonade et ma première blouse Hoya de Deer and Doe, la doublure blanche du haut est un coton de mon stock que j’utilise pour les dessous historiques (merci Mapie 😉 ), le rouge des revers est un coton bio des Trouvailles d’Amandine qui avait servi aux poches et à la doublure de ceinture de ma salopette Danielle de République du Chiffon. Les deux boutons rayés sont de la marque Petit Pan, c’est un cadeau qu’une copine m’a fait il y a quelques années et que je n’avais encore jamais utilisé. Les boutons pressions étaient dans mon stock. On est donc encore une fois sur une formule créative du Défi Stock. Les projets pour bébés sont décidément parfaits pour utiliser le matériel que l’on a déjà…

boutons rayés petit pan

boutonnage combi-short Madrid Ikatee

combi-short Madrid Ikatee
Biais intérieur pour ganser les marges de couture

Vous verrez sans doute une autre petite combinaison Madrid d’ici quelques mois, mais avec des volants cette fois, car une petite fille va pointer le bout de son nez dans l’été. En attendant, je vais revenir à de la couture adulte avec à venir rapidement un jean ginger (Closet Case Pattern) et une première chemise Mélilot (Deer and Doe). Et ensuite peut-être un peu de costume…

À très vite.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :