Inspiration végétale, une robe Arum brodée

Inspiration végétale, une robe Arum brodée

Bonjour à toutes et tous ! En plein déménagement, je reviens pour vous montrer ma dernière réalisation qui n’était pas du tout prévue au programme. Je vous en parlais dans mon dernier article, il y a quelques semaines, Saki m’a incitée à participer au concours de Thread & Needles. L’objectif : coudre un vêtement à porter au quotidien, mais d’inspiration végétale.

Quand j’ai lu le descriptif du concours, j’ai tout de suite pensé à un vêtement dont le buste serait le tronc d’un arbre et dont les manches seraient les branches sur lesquelles viendraient se poser du feuillage. Forcément quand on coud des costumes plein d’idées un peu folles viennent tout de suite en tête, mais le vêtement doit impérativement être portable au quotidien et je suis quelqu’un de très classique, donc il a fallu revoir mes idées à la baisse.

J’ai cherché un peu d’inspiration sur pinterest et je suis retombée sur les grosses broderies florales de Tessa Perlow que j’aime beaucoup et je me suis dit que sur une robe noire toute simple, ça pouvait en jeter pas mal. Il me restait dans mon stock quelques chutes de tissu noir (je crois que cela venait de la robe bicolore d’Elsa) et j’ai réussi à couper toutes mes pièces dans le droit fil en jouant un peu à Tetris. Mon choix s’est porté sur la robe Arum de Deer and Doe, déjà parce que j’avais acheté le patron cet été et surtout parce qu’elle est extrêmement simple et rapide à réaliser.

Ce que je vous présente aujourd’hui ce n’est pas exactement ce que j’avais en tête : j’aurais voulu que les deux manches soient recouvertes intégralement de broderies. Le problème c’est que la période est très très chargée pour moi et qu’il faut rendre la participation le 27 novembre. Or, je n’ai plus de temps à consacrer à cette robe. J’ajouterai peut-être des broderies supplémentaires quand j’aurai plus de temps.

robe Arum manches brodées
La nana contente de sa robe

Un mot sur le patron

Le patron d’Arum tient toutes ses promesses. Il est très simple à réaliser, tous les repères concordent et je suis hyper satisfaite de la coupe. J’ai coupé le haut en taille 38 et j’ai élargi en 40 au niveau des hanches, mais en gardant la longueur prévue pour la taille 38. J’ai suivi les instructions du patron pour faire l’ourlet (deux fois 2 cm) et je trouve que la longueur convient à mon 1,58 m. J’aurais peut-être pu la faire un poil plus courte, mais cette longueur me paraît plus confortable.

manches brodées robe Arum Deer and Doe dos robe Arum brodée main

Je pense que je m’en ferai d’autres. Une robe aussi rapide à faire et qui rend aussi bien, franchement ce serait dommage de m’en priver.

robe Arum de Deer and Doe aux manches brodées robe Arum brodée manche gauche

Un mot sur la broderie

Comme je le disais, je me suis inspirée du travail de Tessa Perlow pour cette broderie, mais comme je suis absolument incapable de suivre un modèle, j’ai dessiné quelque chose à ma sauce. J’ai utilisé 3 brins de coton mouliné par aiguillée et j’ai principalement fait du passé plat, avec un petit peu de point arrière et un petit peu de point de nœud. Je n’ai pas compté, mais j’y ai passé beaucoup beaucoup d’heures.

gros plan broderie robe Arum manche gauche broderie manche droite robe Arum Deer and Doe

Je dois reconnaître que même si ça ne ressemble pas exactement à ce que j’avais en tête je suis quand même hyper contente de moi. Une fois n’est pas coutume, je peux le dire sans modestie aucune : je trouve mes broderies magnifiques. ^^

broderie robe arum manche gauche

Sur ces bonnes paroles, je vous dis à bientôt pour le prochain projet (vraisemblablement une Saler Jacket de Pauline Alice, mais quand ? Mystère…)

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


8 thoughts on “Inspiration végétale, une robe Arum brodée”

Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :