[Garde-robe capsule 2017] Robe Lena en voie d’achèvement

[Garde-robe capsule 2017] Robe Lena en voie d’achèvement

Bonjour à toutes et tous ! J’espère que vous avez passé un bon long weekend. En ce qui me concerne je suis enfin de retour chez moi après un mois d’absence et je me suis remise à la couture ! J’ai profité de ce weekend pour m’attaquer à ma robe chemise Lena façon chemise en jean et je l’ai presque terminée. Il me manque encore 4 boutons pressions à rajouter aux poignets pour fermer les manches. Je dois aussi ganser les marges de couture à l’intérieur pour que ce soit plus propre et que ça ne s’effiloche pas au lavage. Mais en l’état elle est pratiquement portable.

Je suis évidemment très en retard pour le challenge de mai de la garde-robe capsule 2017, mais mieux vaut tard que jamais.

Je n’ai malheureusement pas de très bonnes photos à vous montrer. Je n’ai pas encore récupéré mon mannequin de couture, qui est resté chez mes parents et la prise de vue est à contre jour…

robe Lena en jean Wear Lemonade

Le patron de Lena

Le patron de la robe Lena de Wear Lemonade est un patron que je connais bien maintenant, pour l’avoir réalisé 3 fois. Je suis vraiment très fan de cette coupe confortable qui laisse respirer mon ventre. J’aime porter les chemises avec les manches relevées et j’aime bien le côté décontracté de la robe.

Du point de vue du patron je le trouve très bien conçu. J’ai entendu dire que certains patrons Wear Lemonade avaient des erreurs, mais ce n’est pas le cas de Lena. Tout ton tombe comme cela doit tomber du moment que l’on est attentif à toutes les marques du patrons et au respect des marges de couture indiquées (celles-ci sont intégrées). J’ai fait une seule modification : j’ai utilisé les pattes de fente indéchirable de ma chemise moineau pour remplacer le biais proposé par Wear Lemonade, que je n’aimais pas.

Le patron n’est pas très difficile, mais les explications sont parfois peu claires. Son seul inconvénient c’est que la robe est longue à coudre (ce qui est normal compte tenu du fait que c’est un haut de chemise associé à une jupe plissée avec des poches), il vaut mieux prendre son temps et échelonner le travail sur plusieurs jours pour ne pas se décourager.

robe Lena Wear Lemonade pour garde-robe capsule

fente indéchirable manche robe Lena
Les pattes de fente indéchirable empruntées à la chemise Moineau. La surpiqûre le long du côté n’était pas prévue mais fonctionnellement indispensable…

Le tissu de Lena

Pour ma nouvelle robe Lena j’ai encore utilisé un tissu des Trouvailles d’Amandine : un chambray de coton bio, qui est encore une fois très beau. Quand je l’ai reçu j’avais des doutes sur ce qu’il allait rendre, mais à mesure que je voyais la chemise se former je savais que c’était un bon choix. Je pense qu’il serait d’ailleurs parfait pour une chemise d’homme ou un pyjama. C’est un truc que j’aime avec la couture : avoir l’intuition d’un vêtement dans un certain tissu, avoir des doutes et finalement le voir prendre corps au long des étapes de confection.

Pour un look un peu 1990s j’ai fermé la robe avec des boutons pression métalliques (j’ai aussi fait ce choix par flemme car c’est un vrai gain de temps). J’ai choisi de faire des surpiqûres dans un fil de coton bleu ciel que j’avais dans mon stock pour amplifier le côté « chemise en jean ».

robe Lena manches relevées

surpiqûres poche robe chemise Lena

Contente ?

Je suis très contente de cette robe. Je me suis beaucoup appliquée et je la trouve joliment finie. Elle le sera encore mieux quand j’aurai gansé toutes les coutures intérieures qui le nécessitent, mais pour cela je dois couper du biais dans mon tissu. Je suis aussi contente du look simple et décontracté du tissu. De plus il me paraît tout doux et cette robe sera très certainement confortable à porter. Je pense que j’ai enfin la Lena que je voulais donc je ne suis pas certaine de refaire le patron prochainement, mais c’est un patron que je recommande en tout cas. Il existe en version papier et en version pdf, personnellement j’ai utilisé la version papier.

Bilan de la garde-robe capsule à mi-parcours

C’est le troisième vêtement que je réalise dans le cadre de la garde-robe capsule 2017 (sur un total que j’avais fixé à 6) et je suis contente d’avoir pu réaliser ces projets. Utiliser des patrons bien faits du commerce est vraiment très agréable, d’autant qu’aucun ne m’a demandé d’ajustement pour l’instant, à l’inverse des patrons Burda qui ne me convenaient pas du tout et que je devais reprendre de partout. Je ne sais pas encore exactement ce que je vais faire pour la garde-robe capsule des prochains mois, mais en tout cas j’ai envie de continuer à coudre des vêtements donc je vais peut-être même dépasser le nombre de 6…

Là j’ai dans mon stock de quoi me faire une mini jupe en coton et un pantalon d’été… affaire à suivre.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


Laisser un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :