Portrait de costumier : Emmanuel Courau

Portrait de costumier : Emmanuel Courau

Bonjour à toutes et tous ! J’ai été bien absente ce dernier mois. Entre des petites galères, une somme de travail monstrueuse et beaucoup de stress, je n’ai pas du tout eu le temps de coudre ni d’écrire des articles. Mais je vous avoue que la couture me manque, et maintenant que le fichu de Perrine est terminé et envoyé à sa propriétaire (rdv sur ma page facebook pour voir le fichu porté), je me sens désœuvrée de projets costumés. Je vais réfléchir à un nouveau petit projet de costume, histoire de ne pas perdre complètement la main (pour le moment je pense par exemple à faire la décoration de mon petit tablier d’ouvrage 1880), je vous en dirai des nouvelles. J’ai aussi eu un nouveau tissu pour un projet de robe d’été, mais pareil, je vous en reparlerai plus tard.

Bref, tout ça pour dire que j’ai beaucoup repoussé la publication de ce portrait-là, pourtant il me tient vraiment à cœur parce que je vais enfin donner la parole à UN costumier. Et pas n’importe lequel parce que je suis extrêmement admirative du travail d’Emmanuel Courau. Emmanuel a des doigts de fée et ses costumes sont tout simplement parfaits : toujours imaginés avec beaucoup de goût, avec un air authentique, à la coupe, aux détails et aux finitions parfaits. J’ai eu l’occasion de voir quelques uns de ses costumes en vrai à Trouville et ils étaient sublimes. Vous l’aurez compris, je ne dirais pas non à mettre mes fesses dans un de ses costumes. 😉

Mais bref, je lui laisse la parole…

Emmanuel Courau, costumierPeux-tu te présenter un peu ainsi que ton parcours professionnel ?

Je suis tailleur et costumier, avec plusieurs spécialités aussi bien le costume d’époque que le costume contemporain avec en plus de la création de postiches, perruques plutôt XVIIIe et XIXe, de la broderie et de la corseterie toute époque avec rendu “costume” ou plus moderne.

Mais avant d’arriver à ça, c’est pendant une formation de paysagiste que la couture s’est emparée de moi.

Comment es-tu tombé dans le bain du costume historique et qu’est-ce qui t’a amené à choisir le métier de costumier ?

C’est pour un costume de carnaval que je voulais m’improviser que j’ai commencé à apprécier ce monde là de la couture.

Après avoir fait un choix d’orientation j’ai passé quelques diplômes dans le domaine de la couture et du spectacle : un DTMS, un CAP couture flou et un CAP tailleur, pour le reste de mes spécialités l’apprentissage s’est fait en solitaire.

costumes 1910 par Emmanuel Courau costumierPour quels types de clients travailles-tu ? Comment se passent les commandes ?

Mon activité est encore assez récente en tant que professionnel.

Mes clients me contactent pour des événements en costumes (organisés en association ou entre particuliers), mais aussi pour de la création classique sur mesure en flou et en tailleur.

Lors d’une commande, le ou la client(e) me contacte et me propose une forme, une idée à copier ou de laquelle s’inspirer, ou encore me demande un de mes modèles existants. Il arrive aussi que l’on me laisse carte blanche pour un ouvrage à la mesure de la cliente ou du client.

Combien coûte un costume sur-mesure pour un particulier ?

Chaque pièce a un temps de travail et une valeur différente justifiée par la “personnalisation” du vêtement. Les variations sur les prix s’opèrent sur des points différents : la forme, les découpes, l’ornementation, les matières, etc.

Costume 1780 par Emmanuel Courau costumierAs-tu des conseils pour les lecteurs ou lectrices qui auraient envie de devenir costumier ou costumière ?

Si j’avais un conseil à donner aux internautes qui voudraient devenir costumiers, ce serait, si leur âge le permet, de suivre des formations professionnelles apprenant les bases de la couture comme Couture flou tailleur ou mode. Il faut aussi être vraiment passionné et beaucoup travailler pour avoir un rigueur et une qualité d’ouvrage qui sera visible après quelques temps. Pour se lancer en professionnel, il faut également faire beaucoup de communication pour se faire connaître : ne pas négliger l’outil internet, notamment, mais aussi se faire connaître par d’autres moyens.

Quelles sont les étapes de création d’un costume ?

Les étapes : prise de mesure, patronage, toile, essayage, passer les fils de marquage (crans, carrure, taille…), coupe du tissu du vêtement, assemblage, pose de la doublure, finitions… Cela dépend de la pièce mais en général il faut passer par ces étapes-là.

Costumes 1880 par Emmanuel Courau costumierEn moyenne combien de temps passes-tu sur tes créations ?

Par exemple en temps pour un corset double et baleiné avec des simples broderies pour tenir les baleines je compte entre 15 et 20 heures ; pour une veste tailleur homme une trentaine d’heures ; ou encore pour un chapeau en paille garni façon 1900 du montage de la base à la dernière fleur ou dernière plume une dizaine voire une quinzaine heures.

Y a-t-il un projet de costume qui t’as particulièrement emballé depuis que tu fais ce métier ?

Dans les projets les plus intéressants il y a eu le costume du commandant de l’Hermione jusqu’à la perruque en cheveux naturels et celui du second. Un bateau qui fait revivre l’histoire jusqu’au moindre détail en passant par le costume était un projet très enrichissant pour l’amoureux d’histoire que je suis.

Costume du commandant de l'Hermione par Emmanuel CourauPour finir, la question spéciale “Mode d’Hier et d’Aujourd’hui” : quel est le vêtement à plis qui t’inspire/te plaît le plus ?

Toutes les robes drapées au début du XXe : si complexes, si proches du corps, si simples et épurées

robes drapées 1900 portrait d'Emmanuel Courau

Je vous encourage vivement à suivre Emmanuel Courau sur facebook (ici) pour découvrir ses autres créations et éventuellement le contacter si vous souhaitez lui proposer un projet.

Quant à moi j’essayerai de revenir avec un peu de couture dans le courant de l’été. Je souhaite de bonnes vacances à celles et ceux qui peuvent se reposer et bon courage à celles et ceux qui doivent travailler. 😉

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


1 thought on “Portrait de costumier : Emmanuel Courau”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :