Dimanche à l’atelier – ménage de printemps

Dimanche à l’atelier – ménage de printemps

Bonjour tout le monde !

Voilà, c’est le printemps, et ça se ressent dans l’atelier. Ce week-end, je n’ai pas cousu (je commence d’ailleurs à être sérieusement en retard pour le challenge de mars) MAIS je n’ai pas chômé.

Je vis dans un tout petit appartement et mon combat actuel consiste à optimiser tous les centimètres carrés perdus pour gagner un maximum de place et de rangements. Ô merveille, je suis allée à IKEA et j’ai découvert une chose qui va changer ma vie à jamais : la boîte en tissu pour ranger du tissu.

boîte de rangement IKEA pour tissu
LA boîte

Pour vous, cela ne vous semble peut-être pas grand-chose, mais c’est sans doute parce que vous ne savez pas à quoi ressemblaient mes rangements de tissus avant cette découverte merveilleuse. Avant, tissus et mercerie étaient globalement rangés en bordel dans des sacs en papier et prenaient BEAUCOUP TROP de place dans mes placards.

rangement bordélique de tissus
Ma conception du rangement avant la fameuse boîte.

Non seulement ça prenait de la place, mais en plus j’oubliais même que j’avais des trucs : par exemple des dentelles anciennes achetées dans l’ancienne boutique de Fanny, dont j’avais complètement oublié l’existence et que j’ai été ravie de retrouver ce week-end. Je vais acheter une deuxième boîte (oui une seule n’a pas suffit à ranger mon bordel) ainsi que des boîtes plus petites pour trier la mercerie. Je suis en plein ménage de printemps, donc. 🙂

Sinon, ce week-end, j’étais aussi en visite chez mes parents et j’ai fait une redécouverte assez chouette : je me suis rappelée que nous avons hérité, dans la famille, de deux vêtements d’une ancêtre, très jolis et qu’il serait temps que je prenne en photos en détails pour vous en montrer la construction. Cela me fait donc deux idées d’articles futurs, qui, je pense, pourront vous intéresser.

corsage ancien 1900 à petits plis nervures
Un corsage 1900 qui appartenait à une de mes ancêtres du sud de la France. L’autre vêtement est une robe de 1920 également violette.

Voilà, c’est tout pour ce dimanche à l’atelier ! Moi j’ai la pêche en ce lundi matin, et vous ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


2 thoughts on “Dimanche à l’atelier – ménage de printemps”

  • Tu as eu raison de faire du rangement, on a si vite fait d’oublier tout ce que l’on a en sa possession. Quelle chance pour les vêtements anciens.

    • Oui beaucoup de chance, d’autant que la robe 1920 est encore en très bon état. La doublure en soie du chemisier a, en revanche, complètement filée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :