HSF – Challenge 4 : an embellished Polonaise

HSF – Challenge 4 : an embellished Polonaise

Bon, il faut reconnaître que le titre est un peu trompeur car ma polonaise n’est pas encore terminée et donc pas finie d’être décorée. Mais comme le challenge n°4 du Historical Sew Fortnightly porte cette semaine sur la décoration je me suis dit que j’allais faire un petit post bilingue sur mon projet de polonaise (qui dure maintenant depuis 4 mois).

Well, I have to admit that the title of the article is not quite right because the polonaise is not finshed yet, but as the challenge n°4 of the Historical Sew Fortnightly is about embellishment, I will make a « little » international post to explain to you the project (that I started 4 months ago). But sorry, I won’t translate everything that I wrote in French because I am not very comfortable in english.

HSF3Rappel du projet : faire une vraie polonaise hivernale de 1777 sur un jupon piqué. Pour ce qui est de la vraie polonaise, je vous renvoie encore et toujours au post d’Heileen qui explique tout parfaitement, mais dans les grandes lignes une polonaise est une robe retroussée, sans démarcation à la taille, ballante sur le devant.

The project : to sew a real 1777 polonaise for winter season to wear on a quilted skirt. On the real polonaise, please read the post of Heileen who explain all the differences with the anglaise retroussée en polonaise.

J’ai commencé par réaliser un jupon piqué dans un reste de coupon de soie sauvage (la soie qui avait servi à faire mon corset/instrument de torture 1901). Pour le jupon j’ai utilisé plus ou moins fidèlement le patron de jupe piquée du Patterns of Fashion de Janet Arnold et j’ai dessiné moi-même le motif en m’inspirant à la fois de Janet Arnold et du livre 18th Embroidery Techniques. Il m’aura fallu 127 heures de travail pour terminer le jupon et je n’ai pas encore cousu l’ourlet. Niveau historicité je pense que mon jupon est plutôt fidèle. La seule entorse à l’historicité a été de piquer les médaillons à la machine (alors que les motifs floraux ont été faits à la main).

I started with the quilted skirt in a rest of silk that I used for my 1901 corset. My pattern for the skirt was the one of Patterns of Fashion by Janet Arnold and I designed myself the decorative pattern inspired by the Janet Arnolds and the book 18th Embroidery Techniques. It took me 127 hours of work to finish the quilted skirt and the hem is not sewn yet. I think this quilted petticoat is pretty accurate, but it’s half machine sewn (whereas the curved lines have been hand made).

Quilted petticoat
Le jupon piqué
The quilted petticoat

Pour ce qui est de la polonaise le travail est évidemment moins avancé, mais désormais il ne reste plus qu’à terminer les manches et à faire la décoration et les finitions. Pour le patron, j’ai utilisé les planches reproduites par Heileen sur son blog et je me suis inspirée du dos en fourreau d’anglaise retroussée du Janet Arnold pour faire le dos de ma polonaise. Je me suis posée pas mal de questions sur le dos des polonaises et grâce à des conseils avisés j’ai réussi à faire le mien de manière plutôt historique je pense (quoique j’ai quand même fait un pli creux au milieu dos ce qui paraît plutôt rare sur les robes d’époque qui nous restent). Au niveau du patron, j’ai utilisé des pièces de patron XVIIIe, mais pas exactement des pièces de patron de polonaise du coup ce n’est pas parfaitement historique non plus. La chose qui ne ma paraît pas du tout historique et que je modifierai la prochaine fois c’est le décolleté devant et la bretelle. D’après le nouveau patron de polonaise posté par Heileen (malheureusement après que j’ai coupé mon tissu) le décolleté des polonaises me paraît plus arrondi que ce que j’ai fait (mais je le corrigerai en posant les ruchés décoratifs). Ensuite alors que j’ai fait une bretelle séparée je réalise maintenant que j’aurai dû la relier d’une pièce avec le devant. Je le saurai pour la prochaine fois et ce n’est pas trop grave, mais bon, c’est un peu dommage. Mais malgré ces détails je pense que mon manteau de robe est plutôt historique lui-aussi (même si mon coupon de lainage est mélangé avec du synthétique).

On the polonaise my work is always in progress : I have to finish the sleeves and sew the embellishments. I used the pattern that Heileen posted on her blog and used the pattern of the back en fourreau in the book of Janet Arnold. So the pattern is 100% 18th century but it’s mix of elements and not a real pattern of polonaise, so it is not 100% historical, thought the general look seems to me pretty accurate. The polonaise is made in a wool fabric mixed with some synthetic stuff.

Polonaise en cours devant
Devant de la polonaise
Front of the polonaise
Polonaise en cours côté
Côté de la polonaise
Side of the polonaise
Polonaise en cours dos
Dos retroussé de la polonaise.
Back of the polonaise
Polonaise en cours dos
Pli creux du dos
Pleats on the back

En ce qui concerne la décoration (parce que c’est quand même l’objet du challenge de cette semaine) j’ai opté pour une décoration contrastante en coton beige parce que ça me semble être assez fréquent sur les polonaises. À l’origine je voulais faire des smocks en nid d’abeille au niveau des coudes parce que j’ai un grand amour pour le nid d’abeille (en témoigne ma robe Jane Eyre). Je ne crois pas avoir vu de polonaises de musées décorées avec des smocks, en revanche il existe une robe à la française de la fin du XVIIIe avec des smocks sur les manches conservée au Kyoto Costume Institute (d’ailleurs j’ai bien l’intention de reproduire cette robe à la française à smocks). Mais d’après mes courtes recherches, j’ai l’impression que les polonaises décorées au niveau des coudes ont toujours des manches 3/4, lorsque les manches sont longues, il semble que les ruchés se situent en bas de la manche. Du coup je vais plutôt positionner mes smocks en bas de manche (contrairement à la photo). Une question que je me pose est : est-ce que je fais mes smocks sur tout mon morceau de tissu beige ou est-ce que je n’en fais qu’en haut et en bas, ce qui va donner un côté bouffant ? J’avoue que je ne sais pas trop. J’ai mis deux heures à faire ces deux lignes de nid d’abeille et j’ai peur de perdre mon temps à faire quelque chose qui ne me plaira pas à la fin.

Pour le pourtour du manteau de robe ce sera un simple ruché de petits plis plats. Je pense que je vais retrousser ma polonaise uniquement par l’intérieur parce que je n’aime pas beaucoup les liens visibles.

For the embellishment (because it is all the challenge is about) I want to make an embellishment in a different fabric (a beige cotton). I will make a honeycomb smocks decoration on the sleeves (cause I love the smoks as my Jane Eyre dress prove it) but I am not sure if I use all the fabric or if I sew my smocks just on top and on the bottom of my beige cotton piece (I’m not sure it’s very clear). I will sew a beige ruffle on the border of the polonaise.

Manche polonaise smocks
Manche avec le début des smocks.
Sleeve with beginning of smocks
Smocks
Smocks

Ensuite, cette polonaise sera accompagnée d’un manchon de fourrure blanche (s’il fait très froid) et d’un fichu de cou avec un volant (et l’idéal serait d’y ajouter un plumetis brodé, mais je crois que je vais avoir la flemme). J’ai commandé un pouf fin XVIIIe à une créatrice de perruques et je l’agrémenterai d’un genre de coiffe pour laquelle je ne suis pas encore décidée, dans le même tissu que mon fichu.

Then I will have to sew a neck fichu and some sort of a headdress but I don’t know what yet.

Bref, tout ceci fait un très très long post. Bravo si vous m’avez suivi jusque là. La suite au prochain épisode.

Well all this was an extremely long post. To be continued…

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwitterpinterestmail


13 thoughts on “HSF – Challenge 4 : an embellished Polonaise”

  • J’aime ce bleu profond!
    Alors pour tes décorations, je suis tout à fait d’accord avec toi pour la déco en bas de manche (à moins que tu fasse comme Pia avait fait, des manches qui se transforment)
    J’aime beaucoup le rendu des nids d’abeille, et je vois bien trois rangs au total, sous cette forme (abeille/ froufrou libre/abeille/frou frou libre/abeille)

    • Merci pour ton commentaire. Effectivement c’est une idée. J’ai l’impression qu’il y a en effet un fronçage au milieu des décos de manches en général.
      En positionnant le morceau smocké en bas de manche je trouve ça beaucoup mieux qu’en milieu de manche, et du coup j’ai l’impression que des smocks tout du long choqueraient moins. Il faut que je fasse des tests, mais l’ennui avec le nid d’abeille c’est que ça se décale d’un rang sur deux et qu’il ne faut donc pas que je me trompe !

  • Ping : Une manche de polonaise à smocks | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
  • Ping : La robe de jour natural form version 3 | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
  • Ping : Un nouveau projet pour ma garde-robe 1880 | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
  • Ping : 2014, une nouvelle année de couture | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
  • Ping : Les smocks vous manquaient ? | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
  • Ping : Vous pensiez que j’avais abandonné ? | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui
  • Ping : Dimanche à l’atelier – (ré)aménagement | Mode d'Hier et d'Aujourd'hui

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :