Petite robe noire bi-matière

Petite robe noire bi-matière

Avant de me lancer dans uneprojet ambitieux de tenue XVIIIe siècle pour l’hiver (et dont je vous parlerai un peu plus tard) je voulais me faire une autre petite robe noire, inspirée un peu à la fois des années 1950, de Catherine Frot et de Cristina Cordula (oui, ça fait beaucoup d’inspis ^^).

Après avoir vu le (mauvais) film Associés contre le crime avec André Dussolier et Catherine Frot, j’ai remarqué que cette dernière était toujours habillée de manière très seyante avec des jupes à la fois fluides et près du corps.  L’idée a fait son chemin, renforcée par la fameuse typologie de silhouettes de Cristina Cordula (si vous n’avez jamais regardé Nouveau look pour une nouvelle vie sur M6, je ne peux rien pour vous ! :P). Il se trouve que je pense avoir une silhouette en H (c’est-à-dire la taille peu marquée), il faudrait donc, en principe, que j’évite les jupes taille haute et les robes qui marquent la taille (comme c’est justement le cas de mon autre petite robe noire). Globalement, j’avoue que je n’en fais qu’à ma tête et je couds les vêtements dont j’ai envie, mais il se trouve que là, j’avais envie d’une robe seyante. Je suis donc partie sur une forme prêt du corps avec des manches courtes, une encolure V et une jupe qui s’évase un peu à partir des hanches. Pour ce faire j’ai réutilisé le patron que j’avais utilisé pour ma robe Natural Form 1880 : c’est-à-dire un mix de patron Burda d’un chemisier et d’une robe longue bustier que je me suis contentée de raccourcir.

Cette robe a deux fantaisies :

1. J’aime particulièrement les doublures fun et j’avais justement dans mes réserves de tissu un coton acheté il y a environ 10 ans par ma mère pour me faire un chemisier à l’époque où je ne cousais pas encore. Il n’a jamais été fait et 10 ans plus tard, le tissu est franchement démodé. À part des vêtements pour poupée ou pour petite fille je n’aurais pas pu en faire grand chose, j’ai donc décidé de l’utiliser pour doubler ma robe. On peut, comme ça, le deviner dans les manches et autour du décolleté, j’aime bien !

2. Pour cette robe j’ai utilisé un reste de crêpe de polyester qui avait servi à ma mère pour me faire une robe du soir années 1940 il y a quelques années. J’avais peur de ne pas avoir assez de tissu pour la robe et les manches, je m’étais donc dit que je pourrais faire les manches dans un autre tissu (à savoir celui de mon autre petite robe noire). En fait j’avais assez de tissu, mais je me suis dit que ça ferait quand même une petite fantaisie donc j’ai fait les manches dans le mélange coton soie. Au final la différence ne se voit pas vraiment.

Mais bref, voici les photos !

Robe noire bi-matière Robe noire bi-matière Robe noire bi-matière

Robe noire bi-matière
(il faut encore que je pique la fermeture éclair, elle n’est que bâtie)
Robe noire bi-matière
Et la doublure !

Enregistrer

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmail


11 thoughts on “Petite robe noire bi-matière”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


%d blogueurs aiment cette page :